Tsegaye Gabre-Medhin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gebremedhin.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Tsegaye Gabre-Medhin
Tsegaye Gabre-Medhin 2.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Tsegaye Gabre-Medhin (ge'ez : ጸጋዬ ገብረ መድህን) ( - New York, ) est un poète lauréat éthiopien, essayiste et directeur artistique. Il est né à Boda, près d'Ambo. Il fut l'auteur de nombreux poèmes, pièces de théâtres et paroles de chansons, en majorité en amharique; une de ses pièces les plus célèbres raconte les derniers jours de la vie de l'Aboune Pétros. Tsegaye est diplômé de l'université de droit de la Blackstone School à Chicago en 1959. Vers 1960, il étudia le théâtre au Royal Court Theatre de Londres et à la Comédie-Française à Paris. Entre 1961 et 1971, il fut directeur artistique au Théâtre National éthiopien. À la fin des années 1970, il fonda le département de théâtre de l'université d'Addis-Abeba. Il sera emprisonné par le Derg qui interdira ses œuvres. Il est mort à Manhattan, où il avait déménagé afin de recevoir des soins médicaux, il sera enterré à la cathédrale de la Sainte-Trinité d'Addis Abeba.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]