Truite à lèvres molles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salmo obtusirostris

Truite à lèvres molles[1] dans la rivière Neretva, pêchée en Bosnie-Herzégovine, le 22 juillet 2004

La Truite à lèvres molles (Salmo obtusirostris Heckel 1851), encore appelée truite Adriatique, est une espèce endémique des Balkans, rare et protégée. Son habitat étant limité au bassin Adriatique, elle est assez méconnue[2] en Europe de l'Ouest.

Description, mœurs[modifier | modifier le code]

La Truite à lèvres molles possède des caractères primitifs, dits aussi plésiomorphes[réf. nécessaire]. Elle diffère de ses congénères du bassin Adriatique par les traits suivants : des lèvres lippues, des dents courtes voire indistinctes, un museau court, la mâchoire inférieure plus courte que la mâchoire supérieure ; les écailles de la ligne latérale, au nombre de 100 à 120, sont elliptiques plus petites que les écailles des rangs adjacents[3]. La bouche est petite.

La truite à lèvres molles peut atteindre quatre kilogrammes.

Carnivore, elle se nourrit principalement de vers et d'insectes.

Elle se reproduit au printemps, pondant dans le même « nid » en plusieurs fois à quelques minutes d'intervalle. Elle ne couvre pas ses œufs[4].

Distribution[modifier | modifier le code]

Elle se trouve en Europe, dans le bassin versant de l'Adriatique dans la Krka, le Jadro, Vrljika (Croatia), Neretva (Bosnia-Herzegovina) and Zeta drainages (Montenegro).

Elle a été introduite et s'est établie depuis le Jadro to Zrnovnica drainages (Croatie) aux environs de 1960[3].

Habitat[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des Salmonidés, elle vit dans les eaux vives mais exclusivement en eau douce. Ses différents morphes sont répertoriés dans les rivières Jadro, Krka, Vrljika (Croatie) ; Neretva, Buna (Bosnie-Herzégovine) ; Zeta (Monténégro) ainsi que dans certaines rivières de l'Albanie appartenant au bassin Adriatique.

Élevage[modifier | modifier le code]

Toutes les tentatives d'élevage dans des conditions artificielles ont échoué jusqu'à présent.


Conservation[modifier | modifier le code]

La Neretva, en Bosnie-Herzégovine. Type d'habitat où vit encore la Truite à lèvres molles.

Cette espèce est menacée par une pêche intensive et l'hybridation avec d'autres truites[5].

Elle est surtout menacée depuis l'introduction massive de l'ombre commun (et non l'omble commun) dans les rivières de son habitat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article en partie traduit de:

  1. Voir : La truite à lèvres molles
  2. On peut trouver des affirmations qu'il s'agit d'une espèce asiatique. Ainsi dans le Hors série du Plaisir de la pêche du journal Pêche à la mouche - la Truite, on lit : « Si l’on excepte la truite aux lèvres molles qui est surtout une espèce asiatique assez peu répandue, qu’on rencontre, paraît-il, dans certaines rivières albanaises et la truite marmorata qui atteint des tailles considérables dans quelques rivières slovènes et italiennes, toutes les truites d’origine européenne sont des farios… »
  3. a et b Adriatic trout] sur fishbase.org.
  4. Deborah McLennan (université de Toronto), Gasper Pustovrh, Manu Esteve. Truite à lèvres molles dans la Vrljika (Croatia), février 2011. Vidéo de la Balkan Trout Organisation. 1'17-1'20, 1'32-1'38 : femelle pondant ses œufs.
  5. Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Adriatic trout » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :