Troupe du Roy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Troupe du Roy au Palais-Royal est le nom donné à la troupe de Molière, jusque-là désignée comme la Troupe de Monsieur, quand en juin 1665 elle passe sous la tutelle directe de Louis XIV, qui la dote d'une pension de 6.000 livres annuelles.

Après la mort de Molière, en février 1673, certains comédiens quittent la troupe pour rejoindre celle de l'Hôtel de Bourgogne ; ceux qui restent fusionnent avec les comédiens du Marais au sein de la Troupe de l'Hôtel Guénégaud.

En août 1680, Louis XIV ordonne que les comédiens de l'Hôtel Guénégaud et ceux de l'Hôtel de Bourgogne soient réunis au sein de la « Troupe des comédiens français du roi », donnant naissance à ce que l'on nomme aujourd'hui la Comédie-Française[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Grange (1635-1692) Auteur du texte, Registre de La Grange (1658-1685) : précédé d'une notice biographique / publié par les soins de la Comédie-Française...[par Edouard Thierry], (lire en ligne)