Troubles de l'odorat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les troubles l'odorat sont une altération de l'odorat, soit sur un versant quantitatif ou qualitatif[1]. Lorsqu'il n'y a pas d'altération de l'odorat on parle de normosmie.

Altération quantitatif de l'odorat :

  • Hyposmie : diminution partielle des performances olfactives
  • Anosmie : perte totale des performances olfactives
  • Hyperosmie : performances olfactives supérieures à la normal (prévalence rare)
  • Anosmie spécifique (p.e. androsténone, acide isovalérique).

Altération qualitatif de l'odorat :

  • Parosmie : perceptions erronées d’une odeur en présence d’une source odorante,
  • Phantosmie : hallucination olfactive,
  • Cacosmie : mauvaise odeur avec substrat, foyer infectieux.

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. Andreas Keller et Dolores Malaspina, « Hidden consequences of olfactory dysfunction: a patient report series », BMC Ear, Nose and Throat Disorders, vol. 13,‎ , p. 8 (ISSN 1472-6815, PMID 23875929, PMCID PMC3733708, DOI 10.1186/1472-6815-13-8, lire en ligne)