Trostianets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Trostianets
Trostyanets coat of arms.jpgTrostyanec1 h.gif
Nom officiel
(uk) ТростянецьVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(uk) ТростянецьVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Raïon
raïon de Trostianets (en)
Capitale de
Raïon de Trostianets (en), Тростянецкая городская община (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Subdivision
Oblast de Soumy
Altitude
122
Coordonnées
Démographie
Population
20 708 hab.
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
1660
Identité
Blasonnement
Armoiries de Trostianets (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau
Drapeau de Trostianets (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Indicatif téléphonique
5458

Trostianets (en ukrainien : Тростянець ; en russe : Тростянец) est une ville de l'oblast de Soumy, en Ukraine. Sa population s'élevait à 20 708 habitants en 2016.

Géographie[modifier | modifier le code]

Trostianets est arrosée par la rivière Boromlya. Elle se trouve à 18 km au nord d'Okhtyrka, à 52 km au sud de Soumy, à 106 km au nord-ouest de Kharkiv et à 314 km à l'est de Kiev.

Histoire[modifier | modifier le code]

Trostianets a été fondée au cours de la première moitié du XVIIe siècle, pendant une vague de migration de paysans et de Cosaques de l'Ukraine de la rive droite, provoquée par la domination de la noblesse polonaise après la bataille de Berestetchko, en 1651. Jusqu'en 1765, Trostianets est administrativement soumise au régiment cosaque d'Okhtyrsky, puis en 1797 à la province d'Ukraine slobodienne. En 1835, elle est rattachée au gouvernement de Kharkov. Trostianets est reliée à Kharkiv et Soumy par chemin de fer en 1877 et un dépôt de locomotives y est construit. En 1940, Trostianets accède au statut de ville. Plusieurs usines y sont ensuite implantées pour la fabrication d'appareils électriques, le raffinage du sucre, la fabrication de chocolat, le travail du bois.

Bataille de Trostianets[modifier | modifier le code]

Lors de l'invasion russe de l'Ukraine en 2022, la ville est capturée par les forces russes le [1]. Deux jours plus tard, les autorités signalent une catastrophe humanitaire[2].

Le , les forces ukrainiennes reprennent le contrôle de Trostianets[3].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Les monuments remarquables comprennent la Cour ronde néo-gothique (1749), l'église en style baroque tardif de l'Annonciation (1744-50), le domaine Galitsine de Trostianets du XVIIIe siècle et une « grotte des nymphes », construite en 1809 pour marquer le centenaire de la bataille de Poltava.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[8] :

Évolution démographique
1926* 1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
8 72612 06917 99219 86823 65525 706
2001* 2012 2013 2014 2015 2016
23 30821 46321 36821 22021 00320 708

Transports[modifier | modifier le code]

La gare de Trostianets-Smorodyne se trouve à 58 km de Soumy par le chemin de fer et à 56 km par la route.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (uk) « Тростянець захоплено агресором – голова ОВА », sur Інтерфакс-Україна (consulté le )
  2. (uk) Аліна Вишневська, « Окупанти розмістили техніку на вокзалі й не дають поховати померлих: у Тростянці гуманітарна катастрофа », sur novyny.live,‎ (consulté le )
  3. (en-US) « Ukraine retakes control of two Russian-occupied towns », sur The Jerusalem Post | JPost.com (consulté le )
  4. numéro : 59-250-0089
  5. numéro : 59-250-0081
  6. numéro : 59-250-0083
  7. numéro : 59-250-0082
  8. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :