Troposphère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Troposphère (fusées).
Schéma des couches de l'atmosphère (à l'echelle). La stratosphère (~50 km) ne compte que pour environ 1 % de l'atmosphère. On considère que l'exosphère (observable depuis l'espace) s'étend jusqu'à ~100 000 km.

La troposphère est la partie de l'atmosphère terrestre située au plus proche de la surface du globe jusqu'à une altitude d'environ 8 à 15 kilomètres, selon la latitude et la saison. Elle est plus épaisse à l'équateur qu'aux pôles.

Cette couche atmosphérique représente environ 80 % de la masse totale de l'atmosphère, elle est importante car on y trouve l'air qu'on respire. C'est dans cette couche que circule normalement l'aviation commerciale.

En moyenne, la température diminue avec l'altitude, à peu près de 6,4 °C tous les 1000 mètres. On trouve dans cette couche la plupart des phénomènes météorologiques. C'est donc dans cette couche que le cycle de l'eau peut se développer, on y trouve une masse importante de vapeur d'eau (H2O).

C'est également elle qui récupère les gaz issus de l'activité terrestre :

La frontière entre la troposphère et la stratosphère s'appelle la tropopause ; l'inversion de certaines caractéristiques physiques dans la tropopause est utilisée comme écran réflecteur naturel pour certaines émissions radio longues portées (jusqu'à plus de 300 km), notamment pour les communications militaires ; cette frontière peut être dépassée par les ballons-sondes pouvant monter au delà jusque dans la stratosphère.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]