Trolleybus de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trolleybus de Marseille
Image illustrative de l’article Trolleybus de Marseille

Situation Drapeau de la France Marseille (France)
Type Trolleybus
Entrée en service
Fin de service

Le trolleybus de Marseille était un réseau de transports en commun de l'agglomération de Marseille. Il a fonctionné de 1903 à 1905, puis de 1927 à 1965 (réseau départemental) et de 1941 à 2004 (réseau municipal)[1],[2],[3],[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une première ligne de trolleybus est ouverte en 1903, avec deux électrobus Lombard-Gérin. En raison de nombreuses pannes, elle est fermée en 1905.

Le réseau départemental est constitué à partir de 1927. En 1948, la ligne de tramway d'Aix-en-Provence à Marseille est transformée en trolleybus. Elle sera fermée en 1965.

Le réseau urbain se développe à partir de 1942. Marseille choisit le trolleybus à cette époque, comme de nombreuses villes françaises et pour les mêmes raisons : les autobus ont été réquisitionnés par l'armée lors de la déclaration de guerre en 1939 et peu sont revenus après l'armistice. De plus, l'approvisionnement en carburant d'origine pétrolière est difficile pendant l'Occupation. Le réseau se développe jusqu'en 1955 par substitution du trolleybus au tramway sur plusieurs lignes. Les trolleybus sont gérés par les dépôts d'Arenc, de Saint-Pierre et de Catalans. Toujours comme la majorité des villes françaises, le réseau marseillais choisit ensuite de développer l'autobus, en raison du faible coût du carburant et d'un coût d'investissement plus faible. Le réseau de trolleybus stagne puis se contracte. Marseille restera cependant une des cinq dernières villes de France équipée de trolleybus, les lignes subsistantes, toutes rattachées au dépôt des Catalans et desservant la colline de Notre Dame de la Garde. Le parc est entièrement renouvelé à partir de 1980 avec des ER 100. Après une petite résurgence dans les années 1990, les deux dernières lignes sont fermées en 2004.

Lignes[modifier | modifier le code]

Lignes municipales[modifier | modifier le code]

Indice Itinéraire Ouverture Fermeture
(sans) Croix-Rouge - Allauch 13/06/1903 01/09/1905
74 Eglise des Chartreux - Vallon de Montebello 26/04/1942 07/03/1962
67 Castellane - Gare Saint-Charles 01/08/1942 23/06/1958
51 Place du Change - Môle C 21/08/1943 21/08/1944
69 Vieux Port - Saint-Pierre 18/12/1943 12/01/1959
57 Joliette - Boulevard Vauban 16/01/1944 entre 1985 et 2004
59 Cinq Avenues - Boulevard Vauban 16/01/1944 1978
55 Joliette - Roucas Blanc 01/05/1944 entre 1985 et 2004
61 Joliette - Bompard 20/02/1946 entre 1985 et 2004
56 Longchamp - Roucas Blanc 12/11/1946 24/09/1956
63 Longchamp - Eglise d'Endoume 12/11/1946 1989
81 Chutes Lavie - Pharo

Prolongée au métro Saint-Just après 1977

12/05/1947 27/06/2004
54 Joliette - Boulevard Baille 19/10/1947

Réouverture dans les années 1990

05/11/1961

27/06/2004

79 Cinq Avenues - Eglise d'Endoume 26/07/1948 24/09/1956
26 Place Carnot - Notre-Dame Limite 09/12/1948 24/04/1972
49 Gare Saint-Charles - Place Delibes 02/05/1949 17/04/1950
6 Allées Gambetta - Montolivet 26/09/1949 12/07/1963
28 Canebière - Saint-Louis 30/05/1950 fusionnée avec 25 le 10/07/1967

fermée le 03/07/1972

9 Allées Gambetta - Saint-Barnabé 19/05/1951 12/07/1963
25 Jules Guesde - Saint-André PN 21/01/1952 fusionnée avec 28 le 10/07/1967

fermée le 03/07/1972

47 Eglise des Chartreux - Joliette 07/10/1952 24/09/1956
53 Joliette - Cité Saint-Just 31/03/1954 06/1974
41 Chartreux - Saint-Giniez 12/02/1955 14/06/1975
43 Jardin Zoologique - Place Delibes 12/02/1955 10/07/1955
80 Place Sébastopol - Eglise d'Endoume 28/07/1955

Réouverture dans les années 1990

14/02/1963

avant 2004

Lignes départementales[modifier | modifier le code]

Indice Itinéraire Ouverture Fermeture
(sans) Aubagne - Gémenos - Cuges-les-Pins Aubagne - Gémenos le 19/09/1927

prolongée à Cuges-les-Pins le 24/09/1928

01/03/1956
AM Aix-en-Provence - Marseille 28/09/1948 01/01/1965

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Il a été pour l'essentiel fourni par l'entreprise Vétra.

Lignes municipales[modifier | modifier le code]

Trolleybus Vétra CB60.(Photo prise le 11 mai 1994, au musée des transports interurbains à Paris)
Trolleybus Vétra VCR,modèle 1951. (Photo prise en 1967)
Modèle Année de livraison Nombre d'unités Observations
Electrobus Lombard Gérin 1903 2
Vétra CB 60 1941-1947 56
Vétra D 1942-1943 3 destinés au réseau de Tunis et bloqués à Marseille du fait de la guerre

remis au réseau de Tunis en 1945

Vétra CS 60 1943-1945 20
Vétra VCR 1947-1948 30
Vétra VBR 1947-1950 8 4 revendus au réseau du Havre et 3 à celui de Perpignan
Somua-SW TL-102-C1 1948 16
Vétra VBB 1950 5
Vétra VA3 1950-1952 4 dont un acheté au réseau de Lyon

revendus au réseau de Perpignan

Vétra VBRh 1951-1952 11 6 revendus au Havre
Vétra ELR 1955-1962 82 13 revendus au réseau de Saint-Étienne
Vétra VA3B2 1955 14 13 revendus au réseau de Saint-Étienne
Berliet ER 100 R 1980 48

Lignes départementales[modifier | modifier le code]

Trolleybus Vétra VBRh.(Photo prise le 25 mai 1988)
Modèle Année de livraison Nombre d'unités
Vétra 40 cv 1927 2
SACM 40 cv

OTM 2 75 cv

1928

Reconstruits par Barthélemy en 1938-1940)

3
Vétra VBRh 1948 20

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Courant, René. et Impr. des Boulevards-Bouvarel réunis), Les Trolleybus français, Presses et éd. ferroviaires, (ISBN 290544701X, OCLC 461987205, lire en ligne), p. 98 à 105
  2. « Musée des Transports Urbains - Histoire des trolleybus français - Marseille », sur www.amtuir.org (consulté le 3 novembre 2017)
  3. Jean Robert, Histoire des transports dans les villes de France, Neuilly-sur-Seine, Jean Robert, , 529 p., p. 279 à 302
  4. Jacques Laupiès et Roland Martin, Les tramways de Marseille ont cent ans, Marseille, Jacques Laupiès et Roland Martin, , 598 p., p. 98 à 101, 159-160, 179-180, 187 à 264, 366 à 381, 438, 444-450, 463-546, 556-561, 591-597

Annexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pascal Béjui et René Courant, Les trolleybus français, Ed. presses et éditions ferroviaires, (ISBN 978-2-905447-01-2)
  • Jean Robert, Histoire des transports dans les villes de France, ed. Jean Robert,
  • Marc Bargier, Trolleybus marseillais : 100 ans de bifilaires, A. Sutton, (ISBN 978-2-849102-79-4)
  • Jacques Laupiès et Roland Martin, Les tramways de Marseille ont cent ans , Marseille, Jacques Laupiès et Roland Martin, 5 novembre 1975

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]