Troïka (politique européenne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Troïka.

Le terme troïka est un mot russe désignant un ensemble de trois choses. L'expression « troïka européenne » a été utilisée dans les médias européens pour désigner différents groupes, suivant les périodes.

À la fin du XXe siècle[modifier | modifier le code]

Avec l'instauration de la présidence tournante, pour six mois, du Conseil de l'Union européenne par l'un de ses États membres, la troïka désigne un groupe composé d'un représentant :

  • de l'État qui préside
  • de l'État prédécesseur à la présidence
  • de l'État successeur à la présidence

Suivant les besoins, il peut s'agir d'un ministre ou d'un haut fonctionnaire. Ce procédé permet une certaine continuité dans la gestion européenne, en dépit de la fréquence semestrielle élevée de transmission de la présidence.

Ce système a pris fin avec la mise en place de triumvirats de présidence qui fonctionnent de la même manière à l'exception que ceux-ci sont fixes et qu'ils changent donc tous les un an et demi (et non plus un « glissement » de la troïka).

Jusqu'au traité de Lisbonne[modifier | modifier le code]

Avant l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, la troïka représentait l'Union européenne dans les relations extérieures relevant de la politique étrangère et de sécurité commune. Depuis le traité d'Amsterdam, la troïka réunissait :

La présidence peut également être assistée, le cas échéant, par l'État membre qui exercera la présidence suivante (article 18 du traité sur l'Union européenne). Dans le monde de la diplomatie, on parle ainsi de « réunion format troïka » pour désigner une réunion impliquant les membres de la troïka, éventuellement accompagnés d'autres partenaires (« troïka élargie »).

Le Traité de Lisbonne a fusionné les fonctions de secrétaire général/haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune et celle de commissaire européen chargé des relations extérieures et de la politique de voisinage, remplacées par le Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Bien que n'étant plus officiellement a l'ordre du jour, le terme troïka est toujours utilisé dans son acception d'Union européenne.

Depuis la crise grecque[modifier | modifier le code]

La troïka désigne alors les experts représentant la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international[1], chargés d'auditer la situation économique grecque et notamment l'état de ses finances publiques[2] dans le cadre de l'accord de refinancement négocié en mai 2010 et pendant toute la durée de validité de celui-ci.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]