Trivia arctica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Trivia arctica
Description de cette image, également commentée ci-après
Grain de café rose.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Mollusca
Classe Gastropoda
Ordre Littorinimorpha
Famille Triviidae
Sous-famille Triviinae
Genre Trivia

Espèce

Trivia arctica
(Pulteney, 1799)[1]

Synonymes

  • Bulla diaphana Montagu, 1803[1]
  • Cypraea arctica Pulteney, 1799[1]
  • Cypraea bullata Montagu, 1803[1]
  • Cypraea europaea var. minor J. T. Marshall, 1893[1]
  • Cypraea norvegica Sars M., 1835[1]
  • Cypraea umbilicalis O. G. Costa, 1830[1]
  • Marginella anglica Leach, 1852[1]
  • Trivia arctica canariensis Settepassi, 1977[1]
  • Trivia dorsolevigata Schilder, 1932[1]
  • Trivia europaea G. Montagu, 1808[2]
  • Trivia globulosa Locard & Caziot, 1900[1]
  • Trivia hispania C. N. Cate, 1979[1]
  • Trivia mollerati Locard, 1894[1]
  • Trivia tortuga C. N. Cate, 1979[1]

Trivia arctica, communément appelé Grain de café rose, est une espèce de mollusques gastéropodes marins de la famille des Triviidae.

Cette espèce est similaire à Trivia monacha et se trouve parfois dans les mêmes lieux.

Le mot Trivia signifie "commun" et le mot arctica signifie "arctique".

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre aux Orcades dans le Nord de l'Écosse, en Norvège, en Irlande, en Angleterre, dans la Manche, la mer du Nord, mais également sur la façade atlantique française et espagnole, jusqu'au Nord du Maroc. On la retrouve également en Méditerranée[3].

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit généralement dans les eaux près du littoral, les coquilles vides se retrouvant ainsi souvent sur les plages. Ce gastéropode se trouve jusqu'à 100 m de profondeur dans sa répartition nord et jusqu'à 1 000 m dans sa répartition sud.

Description[modifier | modifier le code]

La coquille est souvent lisse, sinon parfois rugueuse, et en forme de grain de café (d'où son nom vernaculaire) avec 15 à 30 crêtes transversales[4]. La couleur de la coquille est quasi-exclusivement uniforme et d'un rose très pale brillant à un brun-vert assez terne. Il y a parfois des points sur le manteau, au nombre de deux ou trois, toujours avec le même espacement. La coquille fait jusqu'à 10 mm de long et 8 mm de large.

Le siphon, la tête et le pied sont orange.

Vie[modifier | modifier le code]

Cet escargot vit parmi les Ascidiacea et s'en nourrit. La saison de reproduction est l'automne, le début de l'hiver et le printemps.

Différences avec Trivia monacha[modifier | modifier le code]

Trivia monacha et Trivia arctica ont été considérées comme deux formes de la même espèce jusqu'en 1925, année où Alfred James Peile (d) publie un article dans la revue scientifique Proceedings of the Malacological Society of London (d) et différencie ces deux espèces[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Trivia arctica » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]