Triptyque des Monts et Châteaux 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Triptyque des Monts et Châteaux 2015 Cycling (road) pictogram.svg
Frasnes-lez-Buissenal (Frasnes-lez-Anvaing) - Triptyque des Monts et Châteaux, étape 4, 6 avril 2015, arrivée (B65).JPG
Les différents porteurs de maillots, Nicolas Vereecken, Sjoerd Bax, Lilian Calmejane et Owain Doull, avec Jean-Pierre Delitte.
Généralités
Course20e Triptyque des Monts et Châteaux
CompétitionUCI Europe Tour 2015 2.2
Étapes4
Dates3 – 6 avril 2015
Distance595,7 km
PaysBEL Belgique
Lieu de départAntoing
Lieu d'arrivéeFrasnes-lez-Buissenal
Équipes25
Partants171
Arrivants108
Vitesse moyenne41,371 km/h
Résultats
VainqueurFRA Lilian Calmejane (Vendée U)
DeuxièmeGBR Owain Doull (Royaume-Uni espoirs)
TroisièmeBEL Maxime Farazijn (EFC-Etixx)
Classement par pointsGBR Owain Doull (Royaume-Uni espoirs)
Meilleur grimpeurBEL Nicolas Vereecken (3M)
Meilleur sprinteurBEL Nicolas Vereecken (3M)
BEL Nicolas Vereecken (3M)
Meilleur jeuneNED Sjoerd Bax (Rabobank Development)
Meilleure équipeFRA Vendée U
◀ 20142016 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 20e édition du Triptyque des Monts et Châteaux a eu lieu du 3 au . La course fait partie du calendrier UCI Europe Tour 2015 en catégorie 2.2.

Elle a été remportée par le Français Lilian Calmejane (Vendée U)[1], vainqueur de la deuxième étape[2], qui s'impose respectivement de dix-huit secondes devant le Britannique Owain Doull (Équipe nationale du Royaume-Uni) et vingt-trois sur le Belge Maxime Farazijn (EFC-Etixx), lauréat de la quatrième étape[1].

Doull remporte le classement par points[1] et le Belge Nicolas Vereecken (3M) ceux de la montagne[1] et des rushs[1]. Le Néerlandais Sjoerd Bax (Rabobank Development) termine quant à lui meilleur jeune[1] tandis que la formation française Vendée U finit meilleure équipe[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Delitte photographié lors du départ de la 3e étape à Tournai, en compagnie de Marc Fournier, vainqueur de la 1re étape.

Exceptionnellement, pour fêter la 20e édition et les 25 ans de La Petite Reine Frasnoise, le contre-la-montre individuel est supprimé et remplacé par une étape en ligne, et la course se déroule sur quatre jours, représentant un parcours de 595,7 kilomètres.

Présentation générale de la course[modifier | modifier le code]

Dans un entretien accordé à directvelo, le président de La Petite Reine Frasnoise Jean-Pierre Delitte détaille l'édition 2015 du Triptyque des Monts et Châteaux. Celle-ci se distingue des autres éditions dans la mesure où elle vient fêter les 25 ans du club de La Petit Reine Frasnoise et la 20e édition de la course[3].

Premièrement, l'épreuve est rallongée et se déroule sur quatre jours au lieu de trois lors des éditions précédentes. La quatrième et dernière étape a lieu le lundi de Pâques, ce qui évite de se retrouver en concurrence avec le Tour des Flandres ayant lieu le dimanche. Il y aura donc plus de monde lors de l'arrivée finale. Deuxièmement, le contre-la-montre individuel du samedi matin est supprimé, cette deuxième étape sera donc plus longue que d'habitude[3].

Le profil des étapes va crescendo au fil des jours, ces dernières seront donc de plus en plus difficiles. Jean-Pierre Delitte décrit la dernière étape comme le « point d'orgue » et l'« étape reine » de la compétition. Au niveau des équipes, le président indique que le Triptyque des Monts et Châteaux ne tombe pas en concurrence avec un week-end de la Coupe de France, ce qui lui laisse bon espoir d'accueillir une formation française, potentiellement l’Équipe nationale française espoirs. Enfin, il indique avoir « reçu pas mal de candidatures d'équipes[3] ».

Parcours[modifier | modifier le code]

Équipes[modifier | modifier le code]

Classé en catégorie 2.2 de l'UCI Europe Tour, le Triptyque des Monts et Châteaux est par conséquent ouvert aux équipes continentales professionnelles belges, aux équipes continentales, aux équipes nationales et aux équipes régionales et de clubs[4].

Vingt-cinq équipes participent à ce Triptyque des Monts et Châteaux - neuf équipes continentales, six équipes nationales et dix équipes régionales et de clubs :

Équipes continentales
Nom de l'équipe Pays Code
3M Drapeau de la Belgique Belgique MMM
Colba-Superano Ham Drapeau de la Belgique Belgique CSH
Color Code-Aquality Protect Drapeau de la Belgique Belgique CCB
Leopard Development Drapeau du Luxembourg Luxembourg LDT
Rabobank Development Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas RDT
SEG Racing Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas SEG
T.Palm-Pôle Continental Wallon Drapeau de la Belgique Belgique PCW
Veranclassic-Ekoï Drapeau de la Belgique Belgique VER
Verandas Willems Drapeau de la Belgique Belgique WIL
Équipes nationales
Nom de l'équipe Pays Code
Équipe nationale d'Allemagne espoirs Drapeau de l'Allemagne Allemagne GER
Équipe nationale d'Estonie espoirs Drapeau de l'Estonie Estonie EST
Équipe nationale des États-Unis espoirs Drapeau des États-Unis États-Unis USA
Équipe nationale de France espoirs Drapeau de la France France FRA
Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni GBR
Équipe nationale de Russie espoirs Drapeau de la Russie Russie RUS
Équipes régionales et de clubs
Nom de l'équipe Pays Code
BCV Works-Soenens Drapeau de la Belgique Belgique BCV
EFC-Etixx Drapeau de la Belgique Belgique EFC
KSV Deerlijk-Gaverzicht Drapeau de la Belgique Belgique DEE
Lotto-Soudal U23 Drapeau de la Belgique Belgique LTU
Ottignies-Perwez Drapeau de la Belgique Belgique OTP
Profel United Drapeau de la Belgique Belgique PFU
Van Der Vurst-Hiko Drapeau de la Belgique Belgique VDV
Vendée U Drapeau de la France France VEN
Verandas Willems-Crabbé-CC Chevigny Drapeau de la Belgique Belgique CHE
VL Technics-Experza-Abutriek Drapeau de la Belgique Belgique VLT

Favoris[modifier | modifier le code]

Primes[modifier | modifier le code]

Les prix sont attribués suivant le barème de l'UCI[5],[6].


Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e à 20e
Classement général 2 105 € 1 055 € 525 € 265 € 210 € 158 € 158 € 107 € 107 € 50 €
Par étape 1 205 € 600 € 300 € 150 € 120 € 90 € 90 € 60 € 60 € 30 €
Par demi-étape 900 € 455 € 225 € 115 € 90 € 68 € 68 € 47 € 47 € 20 €

Étapes[modifier | modifier le code]

Cette 20e édition du Triptyque des Monts et Châteaux est constituée de quatre étapes[3].

Wikidata-logo S.svgÉtapeDateVilles étapestypeDistance (km)Vainqueur d'étapeLeader du classement général
1re étape 3 avr.AntoingQuevaucamps
étape de plaine
158,3FRA Marc FournierFRA Marc Fournier
2e étape 4 avr.Leuze-en-HainautMont-de-l'Enclus
étape vallonnée
144,7FRA Lilian CalmejaneFRA Lilian Calmejane
3e étape 5 avr.TournaiFlobecq
étape vallonnée
133,8NED Steven LammertinkFRA Lilian Calmejane
4e étape 6 avr.BelœilFrasnes-lez-Buissenal
étape vallonnée
158,9BEL Maxime FarazijnFRA Lilian Calmejane

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

1re étape[modifier | modifier le code]

Le site du départ, à h 15.

La première étape relie en 158,3 kilomètres Antoing à Quevaucamps[3]. Le parcours est constitué d'un circuit en ligne de 112,1 kilomètres et d'un circuit local de 23,1 kilomètres à parcourir à deux reprises. Six rushs sont dénombrés dont trois sprints bonifications. Il y a cinq grands prix des monts, dont un de 1re catégorie et quatre de 2e catégorie. Le départ fictif est donné dans la grand rue d'Antoing, et l'arrivée se tient à Quevaucamps, chaussée de Brunehaut.

L'étape est remportée par le Français Marc Fournier (Équipe nationale de France espoirs), coureur durant l'année du CC Nogent-sur-Oise, en h 41 min 6 s, soit à une vitesse moyenne de 42,958 km/h. Il termine la course en même temps que son coéquipier pour l'occasion Nans Peters, issu du Chambéry CF. Un autre Français Romain Cardis (Vendée U) remporte le sprint pour la troisième place parmi 124 coureurs. Cent-cinquante-deux coureurs terminent la course, un la termine hors délais et vingt-et-un abandonnent.

Fournier est alors leader du classement général, du classement par points, du classement des sprints, du classement des rushes, et du classement de la combativité. Le Belge Jordi Warlop (EFC-Etixx) est leader du classement du meilleur jeune. L'équipe nationale de France espoirs est la meilleure équipe.

Classement de l'étape[7]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Marc Fournier Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs en h 41 min 6 s
2e Nans Peters Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs + s
3e Romain Cardis Drapeau de la France France Vendée U + 25 s
4e Owain Doull Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs + 25 s
5e Marco Mathis Drapeau de l'Allemagne Allemagne Équipe nationale d'Allemagne espoirs + 25 s
6e Dries De Bondt Drapeau de la Belgique Belgique Verandas Willems + 25 s
7e Robert-Jon McCarthy Drapeau de l'Australie Australie SEG Racing + 25 s
8e Viktor Manakov Drapeau de la Russie Russie Leopard Development + 25 s
9e Arne Casier Drapeau de la Belgique Belgique Ottignies-Perwez + 25 s
10e Benjamin Declercq Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Etixx + 25 s
Le départ.
La première ascension, à Antoing.
Classement général[7]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Marc Fournier Leader du classement généralLeader du classement par pointsLeader du classement de la montagneLeader du classement des rushs Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs en h 40 min 50 s
2e Nans Peters Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs + s
3e Romain Cardis Drapeau de la France France Vendée U + 35 s
4e Kristian Haugaard Drapeau du Danemark Danemark Leopard Development + 38 s
5e Brent Luyckx Drapeau de la Belgique Belgique Leopard Development + 39 s
6e Lilian Calmejane Drapeau de la France France Vendée U + 40 s
7e Michael Goolaerts Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal U23 + 40 s
8e Owain Doull Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs + 41 s
9e Marco Mathis Drapeau de l'Allemagne Allemagne Équipe nationale d'Allemagne espoirs + 41 s
10e Dries De Bondt Drapeau de la Belgique Belgique Verandas Willems + 41 s
L'arrivée du peloton, à vingt-cinq secondes.

2e étape[modifier | modifier le code]

Le site du départ, à Leuze-en-Hainaut.

La deuxième étape relie en 144,7 kilomètres Leuze-en-Hainaut à Mont-de-l'Enclus[3]. Le départ fictif est donné à 12 h 30 sur le parking de la gare de Leuze. Six rushs dont trois sprints bonifications sont dénombrés, ainsi que sept grands prix des monts, dont trois de 1re catégorie et quatre de 2e catégorie. Sur les 144,7 kilomètres du parcours, 109,3 concernent le circuit en ligne et 17,7 correspondent au circuit local que les coureurs doivent parcourir à deux reprises. Suivant que les coureurs roulent à 40 ou 42 km/h, l'arrivée est prévue entre 16 h 1 et 16 h 12 à Orroir, au sommet du mont de l'Enclus.

L'étape est remportée par le Français Lilian Calmejane (Vendée U) qui parcourt les 144,7 kilomètres en h 28 min 21 s, soit à une vitesse moyenne de 41,670 km/h. Il est suivi à vingt secondes par le Britannique Owain Doull (Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs) et par le Français Fabien Grellier (Équipe nationale de France espoirs). Cent-trente-trois coureurs terminent la course, le dernier est le Danois Kristian Haugaard (Leopard Development) à 19 min 10 s.

Calmejane devient leader du classement général. Doull est leader du classement par points, le Néerlandais Sjoerd Bax (Rabobank Development) de celui du meilleur jeune, le Belge Daan Myngheer (Verandas Willems) de celui de la montagne. La formation français Vendée U est la meilleure équipe.

Classement de l'étape[2]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lilian Calmejane Drapeau de la France France Vendée U en h 28 min 21 s
2e Owain Doull Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs + 20 s
3e Fabien Grellier Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs + 20 s
4e Maxime Farazijn Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Etixx + 22 s
5e Jérémy Cornu Drapeau de la France France Vendée U + 26 s
6e Alexander Krieger Drapeau de l'Allemagne Allemagne Leopard Development + 27 s
7e Taruia Krainer Drapeau de la France France Vendée U + 33 s
8e Romain Guyot Drapeau de la France France Vendée U + 35 s
9e Tim Vanspeybroeck Drapeau de la Belgique Belgique 3M + 35 s
10e Martijn Tusveld Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development + 57 s
Passage des coureurs à Tourpes (Leuze-en-Hainaut).
Passage de la tête de course à Estaimbourg (Estaimpuis), pour le 3e rush.
Classement général[2]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lilian Calmejane Leader du classement général Drapeau de la France France Vendée U en h 9 min 41 s
2e Owain Doull Leader du classement par pointsLeader du classement des rushs Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs + 19 s
3e Fabien Grellier Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs + 27 s
4e Maxime Farazijn Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Etixx + 33 s
5e Jérémy Cornu Drapeau de la France France Vendée U + 37 s
6e Alexander Krieger Drapeau de l'Allemagne Allemagne Leopard Development + 38 s
7e Romain Guyot Drapeau de la France France Vendée U + 43 s
8e Taruia Krainer Drapeau de la France France Vendée U + 44 s
9e Tim Vanspeybroeck Drapeau de la Belgique Belgique 3M + 45 s
10e Martijn Tusveld Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development + min 8 s
L'ascension de la côte du Horlitin, à Amougies, troisième grand prix des monts.
L'arrivée.

3e étape[modifier | modifier le code]

L'arrivée.

La troisième étape relie Tournai à Flobecq[3]. Elle est remportée par le Néerlandais Steven Lammertink (SEG Racing) qui parcourt les 133,8 kilomètres en h 12 min 4 s, soit à une vitesse moyenne de 41,798 km/h. Il est suivi dans le même temps par le Russe Dmitry Strakhov (Équipe nationale de Russie espoirs) et par le Belge Rémy Mertz (Color Code-Aquality Protect). Cent-vingt-neuf coureurs terminent la course, on ne dénombre pas d'abandons, mais quatre coureurs qui n'ont pas pris le départ.

Classement de l'étape[8]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Steven Lammertink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas SEG Racing en h 12 min 4 s
2e Dmitry Strakhov Drapeau de la Russie Russie Équipe nationale de Russie espoirs + s
3e Rémy Mertz Drapeau de la Belgique Belgique Color Code-Aquality Protect + s
4e Piotr Havik Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development + s
5e Justin Oien Drapeau des États-Unis États-Unis Équipe nationale des États-Unis espoirs + s
6e Dries De Bondt Drapeau de la Belgique Belgique Verandas Willems + s
7e Lilian Calmejane Leader du classement général Drapeau de la France France Vendée U + s
8e Owain Doull Leader du classement par pointsLeader du classement des rushs Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs + s
9e Alexander Krieger Drapeau de l'Allemagne Allemagne Leopard Development + s
10e Robert-Jon McCarthy Drapeau de l'Australie Australie SEG Racing + s
Classement général[8]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lilian Calmejane Leader du classement général Drapeau de la France France Vendée U en 10 h 21 min 53 s
2e Owain Doull Leader du classement par points Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs + 18 s
3e Fabien Grellier Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs + 27 s
4e Maxime Farazijn Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Etixx + 33 s
5e Alexander Krieger Drapeau de l'Allemagne Allemagne Leopard Development + 35 s
6e Jérémy Cornu Drapeau de la France France Vendée U + 37 s
7e Romain Guyot Drapeau de la France France Vendée U + 43 s
8e Taruia Krainer Drapeau de la France France Vendée U + 44 s
9e Tim Vanspeybroeck Drapeau de la Belgique Belgique 3M + 45 s
10e Martijn Tusveld Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development + min 8 s

4e étape[modifier | modifier le code]

La 4e étape relie Beloeil à Frasnes-lez-Buissenal[3].

Classement de l'étape[1]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Maxime Farazijn Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Etixx en h 2 min 3 s
2e Robert-Jon McCarthy Drapeau de l'Australie Australie SEG Racing m.t
3e Frederik Vandewiele Drapeau de la Belgique Belgique Van Der Vurst-Hiko m.t
4e Dmitry Strakhov Drapeau de la Russie Russie Équipe nationale de Russie espoirs m.t
5e Owain Doull Leader du classement par points Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs m.t
6e Steven Lammertink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas SEG Racing m.t
7e Jan Logier Drapeau de la Belgique Belgique VL Technics-Experza-Abutriek m.t
8e Johannes De Paepe Drapeau de la Belgique Belgique Van Der Vurst-Hiko m.t
9e Dries De Bondt Drapeau de la Belgique Belgique Verandas Willems m.t
10e Jeroen Meijers Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development m.t
L'arrivée.
Maxime Farazijn remporte l'étape.

Classements finals[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Delitte en compagnie des différents porteurs de maillots : Nicolas Vereecken (classement de la montagne et des rushs), Sjoerd Bax (classement des jeunes), Lilian Calmejane (classement général) et Owain Doull (classement par points).

Classement général final[modifier | modifier le code]

La 20e édition du Triptyque des Monts et Châteaux est remportée par le Français Lilian Calmejane (Vendée U) qui parcourt les 595,7 kilomètres de la course en 14 h 23 min 56 s, soit à une vitesse moyenne de 41,371 km/h. Il est suivi à dix-huit secondes par le Britannique Owain Doull (Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs), victorieux l'an passé, et à vingt-trois secondes par le Belge Maxime Farazijn (EFC-Etixx). Trois autres coureurs de Vendée U se placent dans le top dix : Jérémy Cornu, Romain Guyot et Taruia Krainer, trois autres Français respectivement sixième, septième et huitième.

Sur les 171 coureurs qui ont pris le départ de la 1re étape, 108 finissent la course.

Classement général final[1]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lilian Calmejane Leader du classement général Drapeau de la France France Vendée U en 14 h 23 min 56 s
2e Owain Doull Leader du classement par points Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs + 18 s
3e Maxime Farazijn Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Etixx + 23 s
4e Fabien Grellier Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs + 27 s
5e Alexander Krieger Drapeau de l'Allemagne Allemagne Leopard Development + 35 s
6e Jérémy Cornu Drapeau de la France France Vendée U + 37 s
7e Romain Guyot Drapeau de la France France Vendée U + 43 s
8e Taruia Krainer Drapeau de la France France Vendée U + 44 s
9e Tim Vanspeybroeck Drapeau de la Belgique Belgique 3M + 45 s
10e Martijn Tusveld Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development + min 8 s

Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement par points[modifier | modifier le code]

Classement par points[1]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Owain Doull Leader du classement par points Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs 52 points
2e Maxime Farazijn Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Etixx 31 pts
3e Lilian Calmejane Leader du classement général Drapeau de la France France Vendée U 27 pts

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement de la montagne[1]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Nicolas Vereecken Leader du classement de la montagneLeader du classement des rushs Drapeau de la Belgique Belgique 3M 57 points
2e Ruslan Giliazov Drapeau de la Russie Russie Équipe nationale de Russie espoirs 43 pts
3e Maarten Craeghs Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal U23 37 pts

Classement des rushs[modifier | modifier le code]

Classement des rushs[1]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Nicolas Vereecken Leader du classement de la montagneLeader du classement des rushs Drapeau de la Belgique Belgique 3M 39 points
2e Owain Doull Leader du classement par points Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs 11 pts
3e Nans Peters Drapeau de la France France Équipe nationale de France espoirs 9 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur jeune[1]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Sjoerd Bax Leader du classement du meilleur jeune Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development en 14 h 27 min 33 s
2e Jan Maas Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rabobank Development + min 9 s
3e Jordi Warlop Drapeau de la Belgique Belgique EFC-Etixx + min 12 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

L'équipe Vendée U, constituée de Romain Cardis, Jérémy Cornu, Taruia Krainer, Loïc Bouchereau, Romain Guyot, Lilian Calmejane et Marlon Gaillard, remporte le classement par équipes.
Classement par équipes[1]
  Équipe Pays Temps
1re Vendée U Drapeau de la France France en 43 h 13 min 20 s
2e EFC-Etixx Drapeau de la Belgique Belgique + min 46 s
3e Rabobank Development Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas + min 31 s

UCI Europe Tour[modifier | modifier le code]

Ce Triptyque des Monts et Châteaux attribue des points pour l'UCI Europe Tour 2015, par équipes seulement aux coureurs des équipes continentales professionnelles et continentales, individuellement à tous les coureurs sauf ceux faisant partie d'une équipe ayant un label WorldTeam.

Position[9],[10] 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e
Classement général 40 30 16 12 10 8 6 3
Par étapel 8 5 2
Leader, par étapel 4
Cycliste Équipe Général Étape Leader Total
Drapeau : France Lilian Calmejane Vendée U 40 8 8 56
Drapeau : Royaume-Uni Owain Doull Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs 30 5 - 35
Drapeau : Belgique Maxime Farazijn EFC-Etixx 16 8 - 24
Drapeau : France Fabien Grellier Équipe nationale de France espoirs 12 2 - 14
Drapeau : France Marc Fournier Équipe nationale de France espoirs - 8 4 12
Drapeau : Allemagne Alexander Krieger Leopard Development 10 - - 10
Drapeau : France Jérémy Cornu Vendée U 8 - - 8
Drapeau : Pays-Bas Steven Lammertink SEG Racing - 8 - 8
Drapeau : France Romain Guyot Vendée U 6 - - 6
Drapeau : Australie Robert-Jon McCarthy SEG Racing - 5 - 5
Drapeau : France Nans Peters Équipe nationale de France espoirs - 5 - 5
Drapeau : Russie Dmitry Strakhov Équipe nationale de Russie espoirs - 5 - 5
Drapeau : France Taruia Krainer Vendée U 3 - - 3
Drapeau : Belgique Rémy Mertz Color Code-Aquality Protect - 2 - 2
Drapeau : Belgique Frederik Vandewiele Van Der Vurst-Hiko - 2 - 2
Drapeau : France Romain Cardis Vendée U - 2 - 1

Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement par points Classement de la montagne Classement des rushs Classement du meilleur jeune Classement par équipes
1 Marc Fournier[7] Marc Fournier Marc Fournier Marc Fournier Marc Fournier Jordi Warlop Équipe nationale de France espoirs
2 Lilian Calmejane[2] Lilian Calmejane Owain Doull Daan Myngheer Owain Doull Sjoerd Bax Vendée U
3 Steven Lammertink[8] Ruslan Giliazov Nicolas Vereecken
4 Maxime Farazijn[1] Nicolas Vereecken
Classements finals Lilian Calmejane Owain Doull Nicolas Vereecken Nicolas Vereecken Sjoerd Bax Vendée U

Liste des participants[modifier | modifier le code]


Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Triptyque des Monts et Châteaux Pos Position finale au classement général
 Leader du classement général  Indique le vainqueur du classement général  Leader du classement par points  Indique le vainqueur du classement par points
 Leader du classement de la montagne  Indique le vainqueur du classement de la montagne  Leader du classement des rushs  Indique le vainqueur du classement des rushs
 Leader du classement du meilleur jeune  Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune  MaillotBélgica.svg  Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa spécialité
# Indique la meilleure équipe NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape, suivi du numéro de
l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du numéro de l'étape
où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais, suivi du numéro
de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
(coureurs nés après le 1er janvier 1996)
Équipe nationale du Royaume-Uni espoirs
GBR
Num Coureur Pos
1 Drapeau : Royaume-Uni Owain Doull (GBR) Leader du classement par points 2e
2 Drapeau : Royaume-Uni Jonathan Dibben (GBR) AB-1
3 Drapeau : Royaume-Uni Scott Davies (GBR) AB-4
4 Drapeau : Royaume-Uni Jake Kelly (GBR) AB-2
5 Drapeau : Royaume-Uni Oliver Wood (GBR) AB-2
6 Drapeau : Royaume-Uni Christopher Latham (GBR) 76e
7 Drapeau : Royaume-Uni Germain Burton (GBR) 67e
Directeur sportif : Keith Lambert
Équipe nationale de France espoirs
FRA
Num Coureur Pos
11 Drapeau : France Franck Bonnamour (FRA) AB-2
12 Drapeau : France Rémi Cavagna (FRA) 60e
13 Drapeau : France Marc Fournier (FRA) AB-4
14 Drapeau : France Fabien Grellier (FRA) 4e
15 Drapeau : France Thibault Nuns (FRA) 75e
16 Drapeau : France Nans Peters (FRA) 57e
17 Drapeau : France Yoän Vérardo (FRA) AB-4
Directeur sportif : Pierre-Yves Chatelon
Color Code-Aquality Protect
CCB
Num Coureur Pos
21 Drapeau : Belgique Julien Kaise (BEL) 29e
22 Drapeau : Belgique Charlie Arimont (BEL)* 83e
23 Drapeau : Belgique Martin Palm (BEL)* 77e
24 Drapeau : Belgique Loïc Hennaux (BEL)* NP-3
25 Drapeau : Belgique Antoine Loy (BEL)* 88e
26 Drapeau : Belgique Rémy Mertz (BEL) 56e
27 Drapeau : Belgique Maximilien Picoux (BEL) AB-4
Directeur sportif : Jean-Denis Vandenbroucke
BCV Works-Soenens
BCV
Num Coureur Pos
31 Drapeau : Belgique Gianni Bossuyt (BEL) AB-4
32 Drapeau : Belgique Tijs Delbaere (BEL) AB-2
33 Drapeau : Belgique Edward Planckaert (BEL) 50e
34 Drapeau : Belgique Michael Cools (BEL) AB-2
35 Drapeau : Belgique Cédric Defreyne (BEL) 51e
36 Drapeau : Belgique Bram Van Renterghem (BEL) AB-4
37 Drapeau : Belgique Robby Cobbaert (BEL) 69e
Directeur sportif : Luc Corneillie
Colba-Superano Ham
CSH
Num Coureur Pos
41 Drapeau : Belgique Jelle Mannaerts (BEL) 95e
42 Drapeau : Belgique Thomas Van Opstal (BEL) AB-1
43 Drapeau : Belgique Jelle Donders (BEL) AB-1
44 Drapeau : Pays-Bas Nick van der Meer (NED) 84e
45 Drapeau : Pays-Bas Rick Ottema (NED) 23e
46 Drapeau : Belgique Vincent De Boeck (BEL) AB-2
47 Drapeau : Belgique Stein Van Couter (BEL) 101e
Directeur sportif : David Baudson
Équipe nationale d'Estonie espoirs
EST
Num Coureur Pos
51 Drapeau : Estonie Norman Vahtra (EST)* AB-4
52 Drapeau : Estonie Aksel Nõmmela (EST) AB-4
53 Drapeau : Estonie Endrik Puntso (EST) 108e
54 Drapeau : Estonie Martin Laas (EST) 96e
55 Drapeau : Estonie Mihkel Räim (EST) 52e
56 Drapeau : Estonie Timmo Jeret (EST) 68e
57 Drapeau : Estonie Josten Vaidem (EST) AB-4
Directeur sportif : Rene Mandri
EFC-Etixx
EFC
Num Coureur Pos
61 Drapeau : Belgique Piet Allegaert (BEL) 65e
62 Drapeau : Belgique Benjamin Declercq (BEL) 59e
63 Drapeau : Belgique Aimé De Gendt (BEL) 17e
64 Drapeau : Belgique Maxime Farazijn (BEL) 3e
65 Drapeau : Belgique Gilles Loncin (BEL) AB-4
66 Drapeau : Belgique Christophe Noppe (BEL) 20e
67 Drapeau : Belgique Jordi Warlop (BEL)* 22e
Directeur sportif : Wim Feys
Équipe nationale d'Allemagne espoirs
GER
Num Coureur Pos
71 Drapeau : Allemagne Fabian Brintrup (GER) 73e
72 Drapeau : Allemagne Nico Denz (GER) NP-3
73 Drapeau : Allemagne Marco Mathis (GER) AB-4
74 Drapeau : Allemagne Nils Politt (GER) 15e
75 Drapeau : Allemagne Michel Koch (GER) AB-1
76 Drapeau : Allemagne Julian Schulze (GER) AB-2
77 Drapeau : Allemagne Mario Vogt (GER) AB-2
Directeur sportif : Ralf Grabsch
Rabobank Development
RDT
Num Coureur Pos
81 Drapeau : Pays-Bas Sjoerd Bax (NED)* Leader du classement du meilleur jeune 16e
82 Drapeau : Pays-Bas Cees Bol (NED) 40e
83 Drapeau : Pays-Bas Hartthijs de Vries (NED)* 30e
84 Drapeau : Pays-Bas Piotr Havik (NED) 14e
85 Drapeau : Pays-Bas Jan Maas (NED)* 21e
86 Drapeau : Pays-Bas Jeroen Meijers (NED) 12e
87 Drapeau : Pays-Bas Martijn Tusveld (NED) 10e
Directeur sportif : Grischa Niermann
Équipe nationale des États-Unis espoirs
USA
Num Coureur Pos
91 Drapeau : États-Unis Justin Oien (USA) NP-4
92 Drapeau : États-Unis Daniel Eaton (USA) 43e
93 Drapeau : États-Unis Tyler Williams (USA) AB-1
94 Drapeau : États-Unis Colin Joyce (USA) 27e
95 Drapeau : États-Unis Miguel Bryon (USA) 66e
96 Drapeau : États-Unis William Barta (USA)* 62e
97 Drapeau : États-Unis Phillip O'Donnell (USA)* 63e
Directeur sportif : William Crane
SEG Racing
SEG
Num Coureur Pos
101 Drapeau : Pays-Bas Julius van den Berg (NED)* 31e
102 Drapeau : Pays-Bas Steven Lammertink (NED) 61e
103 Drapeau : Australie Robert-Jon McCarthy (AUS) 13e
104 Drapeau : Belgique Jenthe Biermans (BEL) AB-2
105 Drapeau : Danemark Magnus Bak Klaris (DEN)* AB-1
106 Drapeau : Pays-Bas Fabio Jakobsen (NED)* 54e
107
Directeur sportif : Michiel Elijzen
Profel United
PFU
Num Coureur Pos
111 Drapeau : Belgique Michiel Broes (BEL) 87e
112 Drapeau : Belgique Lennert Teugels (BEL) 53e
113 Drapeau : Belgique Nick Wynants (BEL) 86e
114 Drapeau : Belgique Lennert Hoefkens (BEL) AB-4
115 Drapeau : Belgique Niels Reynvoet (BEL) 42e
116 Drapeau : Belgique Jamie Herremans (BEL) AB-1
117 Drapeau : Belgique Floris Smeyers (BEL) 102e
Directeur sportif : Johan Remels
Verandas Willems-Crabbé-CC Chevigny
CHE
Num Coureur Pos
121 Drapeau : Belgique Dries Verstrepen (BEL) NP-1
122 Drapeau : Belgique Merlijn Decoster (BEL) AB-4
123 Drapeau : Belgique Victor Van Bost (BEL)* 92e
124 Drapeau : Belgique Brent Goethals (BEL) 107e
125 Drapeau : Israël Gal Weitz (ISR) AB-1
126 Drapeau : Belgique Joris Van Laer (BEL) AB-1
127 Drapeau : Belgique Sébastien Remacle (BEL) AB-1
Directeur sportif : Philippe Liénart
Lotto-Soudal U23
LTU
Num Coureur Pos
131 Drapeau : Belgique Maarten Craeghs (BEL) 39e
132 Drapeau : Belgique Kevin Deltombe (BEL) 28e
133 Drapeau : Belgique Michael Goolaerts (BEL) AB-2
134 Drapeau : Belgique Senne Leysen (BEL)* 48e
135 Drapeau : Australie George Tansley (AUS) 35e
136 Drapeau : Belgique Joachim Vanreyten (BEL) AB-4
137 Drapeau : Belgique Enzo Wouters (BEL)* 36e
Directeur sportif : Wesley Van Speybroeck
Vendée U #
VEN
Num Coureur Pos
141 Drapeau : France Loïc Bouchereau (FRA) 74e
142 Drapeau : France Lilian Calmejane (FRA) Leader du classement général 1er
143 Drapeau : France Romain Cardis (FRA) 34e
144 Drapeau : France Jérémy Cornu (FRA) 6e
145 Drapeau : France Marlon Gaillard (FRA)* AB-1
146 Drapeau : France Romain Guyot (FRA) 7e
147 Drapeau : France Taruia Krainer (FRA) 8e
Directeur sportif : Damien Pommereau
Équipe nationale de Russie espoirs
RUS
Num Coureur Pos
151 Drapeau : Russie Mamyr Stash (RUS) 78e
152 Drapeau : Russie Roman Kustadinchev (RUS) 90e
153 Drapeau : Russie Igor Kuznetsov (RUS)* 94e
154 Drapeau : Russie Stepan Kurianov (RUS)* 82e
155 Drapeau : Russie Ruslan Giliazov (RUS) 38e
156 Drapeau : Russie Nikolay Cherkasov (RUS)* AB-1
157 Drapeau : Russie Dmitry Strakhov (RUS) 49e
Directeur sportif : Irakli Abramyan
KSV Deerlijk-Gaverzicht
DEE
Num Coureur Pos
161 Drapeau : Belgique Manolito Balcaen (BEL) AB-2
162 Drapeau : Belgique Jochen Deweer (BEL) 80e
163 Drapeau : Belgique Michiel Stockman (BEL)* 79e
164 Drapeau : Belgique Gianni Marchand (BEL) 85e
165 Drapeau : Belgique Evert Vanneste (BEL) 81e
166 Drapeau : Belgique Lounes Verschaeve (BEL) 89e
167 Drapeau : Belgique Jesper Yserbijt (BEL) 98e
Directeur sportif : Wim Dewaele
T.Palm-Pôle Continental Wallon
PCW
Num Coureur Pos
171 Drapeau : Royaume-Uni Thomas Armstrong (GBR) NP-2
172 Drapeau : Belgique Jonathan Baratto (BEL) 45e
173 Drapeau : Italie Claudio Catania (ITA) AB-1
174 Drapeau : Belgique Nicolas Mertz (BEL) 55e
175 Drapeau : Belgique Alexandre Seny (BEL) AB-4
176 Drapeau : Belgique Ian Vansumere (BEL) AB-2
177 Drapeau : Belgique Maxime Vekeman (BEL) 97e
Directeur sportif : Pascal Pieterarens
Ottignies-Perwez
OTP
Num Coureur Pos
181 Drapeau : Belgique Arne Casier (BEL) 99e
182 Drapeau : Belgique Julien Dechesne (BEL) NP-2
183 Drapeau : Belgique Grégory La Rose (BEL) AB-1
184 Drapeau : Belgique Jelle Goderis (BEL) 100e
185 Drapeau : Australie Jake Klajnblat (AUS) AB-1
186 Drapeau : Belgique Wim Reynaerts (BEL) AB-4
187 Drapeau : Belgique Christopher Vandenbulcke (BEL) AB-1
Directeur sportif : André Soetaers
VL Technics-Experza-Abutriek
VLT
Num Coureur Pos
191 Drapeau : Belgique Axel De Corte (BEL) 91e
192 Drapeau : Belgique Jan Logier (BEL) 37e
193 Drapeau : Belgique Mathias Ballet (BEL) 70e
194 Drapeau : Belgique Seppe Verschuere (BEL) 46e
195 Drapeau : Belgique Laurent Pieters (BEL) 72e
196 Drapeau : Belgique Arjen Livyns (BEL) 25e
197 Drapeau : Belgique Bram Van Broekhoven (BEL) NP-2
Directeur sportif : Nicolas Dereu
Veranclassic-Ekoï
VER
Num Coureur Pos
201 Drapeau : Belgique Antoine Leleu (BEL) AB-2
202 Drapeau : Belgique David Desmecht (BEL) 106e
203 Drapeau : Belgique Francesco Van Coppernolle (BEL) 64e
204 Drapeau : Belgique Niels De Rooze (BEL) 47e
205 Drapeau : Belgique Robbe Casier (BEL)* 71e
206 Drapeau : Belgique Julien Van den Brande (BEL) 105e
207 Drapeau : Belgique Serge Dewortelaer (BEL) AB-1
Directeur sportif : Willy Teirlinck
Leopard Development
LDT
Num Coureur Pos
211 Drapeau : Luxembourg Kevin Feiereisen (LUX) AB-4
212 Drapeau : Danemark Kristian Haugaard (DEN) NP-3
213 Drapeau : Allemagne Alexander Krieger (GER) 5e
214 Drapeau : Belgique Brent Luyckx (BEL) 44e
215 Drapeau : Russie Viktor Manakov (RUS) 33e
216 Drapeau : Danemark Patrick Olesen (DEN) 93e
217 Drapeau : Luxembourg Luc Turchi (LUX) AB-2
Directeur sportif : Markus Zingen
3M
MMM
Num Coureur Pos
221 Drapeau : Belgique Emiel Vermeulen (BEL) NP-1
222 Drapeau : Pays-Bas Jaap de Man (NED) NP-1
223 Drapeau : Royaume-Uni Elliott Porter (GBR) 32e
224 Drapeau : Belgique Kevin Panhuyzen (BEL) AB-1
225 Drapeau : Royaume-Uni Jake Tanner (GBR) 41e
226 Drapeau : Belgique Tim Vanspeybroeck (BEL) 9e
227 Drapeau : Belgique Nicolas Vereecken (BEL) Leader du classement de la montagneLeader du classement des rushs 58e
Directeur sportif : Tim Lacroix
Verandas Willems
WIL
Num Coureur Pos
231 Drapeau : Belgique Daan Myngheer (BEL) 24e
232 Drapeau : Belgique Dries De Bondt (BEL) 11e
233 Drapeau : Belgique Joren Touquet (BEL) 26e
234 Drapeau : Belgique Elias Van Breussegem (BEL) NP-4
235 Drapeau : Belgique Jérôme Kerf (BEL) AB-4
236 Drapeau : Belgique Sten Van Gucht (BEL) 19e
237 Drapeau : Belgique Christophe Prémont (BEL) NP-3
Directeur sportif : Gautier De Winter
Van Der Vurst-Hiko
VDV
Num Coureur Pos
241 Drapeau : Belgique Alfdan De Decker (BEL)* AB-4
242 Drapeau : Belgique Johannes De Paepe (BEL) 104e
243 Drapeau : Belgique Jelle De Ville (BEL) 103e
244 Drapeau : Belgique Axel Gremelpont (BEL) AB-1
245 Drapeau : Belgique Yorick Slagmulders (BEL) AB-2
246 Drapeau : Belgique Goran Van de Walle (BEL) AB-2
247 Drapeau : Belgique Frederik Vandewiele (BEL) 18e
Directeur sportif : Koen Scheerlinck

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n et o « 06/04/2015 Château de Beloeil - Frasnes-lez-Buissenal », sur http://www.users.skynet.be/
  2. a b c et d « 04/04/2015 Leuze-en-Ht - Mont de l'Enclus », sur http://www.users.skynet.be/
  3. a b c d e f g et h James Odvart, « Triptyque des Monts et Châteaux : De l’inédit en 2015 », sur http://www.directvelo.com/,
  4. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre Ier, calendrier et participation - Article 2.1.005, épreuves internationales et participation », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 24 septembre 2014 (consulté le 4 décembre 2014)
  5. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre Ier, organisation générale du sport cycliste - Chapitre II, épreuves - Article 1.2.069, prix », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 1er novembre 2014 (consulté le 9 décembre 2014)
  6. [PDF] « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre VI, épreuves par étapes - Article 2.6.022, prix », sur http://fr.uci.ch/, UCI, version au 24 septembre 2014 (consulté le 9 décembre 2014)
  7. a b et c « 03/04/2015 Antoing - Quevaucamps », sur http://www.users.skynet.be/
  8. a b et c « 05/04/2015 Tournai - Flobecq », sur http://www.users.skynet.be/
  9. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre XI, classements continentaux hommes élite et moins de 23 ans - Article 2.11.014, Barème des points - version au 24 janvier 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)
  10. « Règlement UCI du sport cycliste - Titre II, épreuves sur route - Chapitre XI, classements continentaux hommes élite et moins de 23 ans - Article 2.11.014, Barème des points - version au 1er novembre 2015 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 25 mars 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • La Petite Reine Frasnoise, Guide technique de la 20e édition du Triptyque des Monts et Châteaux,