Triple sugar iron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le triple sugar iron est un milieu utilisé pour l’identification des entérobactéries. Il permet de voir si la bactérie est capable de réduire le sulfate. (Idem que Hajna Kligler).

Composition[modifier | modifier le code]

Composant Qté (g/L)
Peptones de caséine 15
Peptones de viande 5
Extraits de viande 3
Peptones de levure 3
NaCl 5
Lactose 10
Saccharose 10
Glucose 1
Citrate ammoniacal de Fer (III) 0,5
Thiosulfate de sodium 0,5
Rouge de phénol 0,024
Agar 12


Mode d’action[modifier | modifier le code]

La dégradation de sucre est accompagnée d’une production d’acide. Celle-ci est détectée par l’indicateur de pH, le rouge de phénol, qui en milieu basique est rouge et en milieu acide est jaune orange. Le thiosulfate est réduit en sulfures d’hydrogènes par certaines bactéries. Le H2S réagit avec un sel de Fer pour donner un précipité noir.

Lecture[modifier | modifier le code]

Le milieu de départ est translucide et rouge.

  • rouge : pas de fermentation, la bactérie est aérobie
  • Jaune : une fermentation s’est produite ; de l’acide a été produit, la bactérie est anaérobie facultative.
  • Gaz formé : dû à une fermentation
  • Couleur noire : H2S a été produit.