Triops (Parc Bagatelle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Triops (homonymie).
Triops
Description de l'image Triops-invertigo2.JPG.
Localisation Parc Bagatelle, Drapeau de la France France
Ouverture
Constructeur Vekoma
Données techniques
Structure Métal
Type montagnes russes navette inversées
Modèle Invertigo
Type de propulsion montagne à chaîne
Hauteur maximale 45 m
Longueur 305 m
Vitesse maximale 80,5 km/h
Accélération maximale 5 g
Durée du tour 1 minute 30
Nombre d’inversion(s) 3
Taille minimale
requise pour l’accès
1,35 m
Coût 2,2 millions €

Fiche de Triops sur rcdb.com

Images de Triops sur rcdb.com

Triops est un parcours de montagnes russes navette inversées, modèle Invertigo situé au Parc Bagatelle, dans le Pas-de-Calais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Inversion de type boomerang

Ce circuit de montagnes russes a d'abord été inauguré en 1997 au parc Liseberg en Suède sous le nom de HangOver. Initialement, ce modèle devait être des montagnes russes lancées. À l'époque, des problèmes liés à la technologie surviennent et la conception est alors modifiée pour utiliser un lift à chaîne. Au prix de 35 millions d'euros, il est censé ouvrir en 1996, mais en raison de problèmes techniques il ouvre en 1997. Le coût dû au retard est préjudiciable pour Liseberg. Le fabricant Vekoma doit rembourser Liseberg, ce qui lui permet d'acquérir un Space Shot de S&S Worldwide inauguré lors de l'été 1996.

Après sa fermeture en 2002, l'attraction est vendue à Hellenic en Grèce. Hellenic Entertainment Parks S.A. est le propriétaire de Allou Fun Park. Les montagnes russes sont livrées en Grèce, mais jamais construites.

Le 2 juillet 2005, le parcours est inauguré à Sommerland Syd (da) au Danemark sous le nom de Tornado. Il est en fonction jusqu'en 2011.

Il est un temps envisagé que le boomerang de Karolinelund soit acheté et construit à Bagatelle. Mais le parc communique sur la future attraction, un Invertigo, en novembre et décembre 2011[1],[2].

L'invertigo est transporté par 45 convois exceptionnels durant trois semaines. La construction débute au début de l'année 2012 et est ralentie à cause des températures hivernales[3]. L'investissement représente 2,2 millions d'euros, les dirigeants du parc espèrent une évolution de la fréquentation de 15 à 20 000 visiteurs par an, soit +8 %. L'ouverture est d'abord prévue pour le 10 juin 2012 mais elle est retardée au . Triops est inauguré face à la presse le 5 juillet 2012.

Les dirigeants de Bagatelle affirment avoir choisi ce nom car « Le triops est un crustacé qui se déplace les pattes en l'air, en faisant des loopings ».

Construction[modifier | modifier le code]

  • 22 avril 2011 : annonce de la construction d'une nouvelle attraction.
  • 30 avril 2011[4] : la zone de l'ex Coléo'zarbres est fermée.
  • 30 novembre 2011[4] : annonce de l'arrivée du Triops[5]
  • 18 janvier 2012[4] : arrivée des premières pièces du Triops et début des fondations[6]
  • 1er février 2012[4] : 1er trailer pour le Triops.
  • 9 février 2012[4] : les convois sont à l'arrêt à cause du froid[7].
  • 1er mars 2012[4] : les différentes pièces composant l'attraction sont à présent en peinture et d'autres sont déjà montés.
  • 14 mars 2012[4] : les premiers rails sont installés sur les supports.
  • 22 mars 2012[4] : les derniers supports sont montés.
  • 8 avril 2012[4] : ouverture du parc et les travaux avancent.
  • 15 avril 2012[4] : le montage de l'attraction est terminé.
  • 27 avril 2012[4] : les wagons du train arrivent et commencent à être installés en gare.
  • 27 mai 2012[8] : premiers tests dynamiques (le train fait le parcours sur le rail)
  • 30 juin 2012 : ouverture au public
  • 5 juillet 2012 : inauguration officielle en présence de la presse et des élus.

Données techniques[modifier | modifier le code]

  • Longueur : 305 m
  • Hauteur : 45 m
  • Inversions : 3
  • Train : 1 train de 7 wagons de 2 rangées de 2 places
  • Surface au sol : 86 × 30 m2
  • Force g : 5 g
  • Capacité : 840 personnes par heure
  • Coût : 2.2 millions €

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]