Trio pour piano et cordes de Rimski-Korsakov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trio pour piano et cordes.

Le Trio pour piano et cordes en ut mineur est un trio pour piano, violon et violoncelle de Rimski-Korsakov. Composé en 1897 sur une demande de son éditeur Mitrofan Belaïev, il lui en interdit la publication, tant il est insatisfait de l'œuvre.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1897, Rimski-Korsakov écrit deux œuvres de musique de chambre à la demande de Belaïev, mais lui interdit de les publier, car trop déçu du résultat : le quatuor à cordes en sol majeur (publié en 1955) et le présent trio. Bien que déclaré inachevé, ce trio a souvent été joué par l'épouse (qui était pianiste) du compositeur et par les deux fils. Le gendre de Rimski-Korsakov, Maximilian Steinberg complète les passages laissés ad-libitum. En 1939 ce gendre interprète le trio avec le fils du compositeur au violon et S.-N. Bourlakov au violoncelle qui ajoute des coups d'archet et des doigtés. Le trio est édité en 1970 en complément des Œuvres complètes.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

  1. Allegro (en ut mineur)/ Structure en forme sonate exposant trois thèmes. Passage avec une brillante danse russe précède une coda en accelerando.
  2. Allegro (en ut mineur): Rondo déroulant des gammes chromatiques.
  3. Adagio (en la majeur): Ambiance de sérénade sur de belles mélodies.
  4. Adagio : Une fugue exposée par le piano précède un récitatif au violoncelle avant un allegro avec fugato du piano et une coda virtuose notée presto.
  • Durée d'exécution: trente sept minutes

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort, Guide de la Musique de Chambre, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », (1re éd. 1989), 995 p. (ISBN 2-213-02403-0), p. 740

Liens externes[modifier | modifier le code]