Trinitite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trinitite.

La trinitite, également connue sous le nom de verre d'Alamogordo, est un minéral. Il s'est formé lors de la vitrification des sables du désert d'Alamogordo lors de l'essai Trinity, le , à savoir lors de la première explosion nucléaire.

Ce verre est composé principalement de sable arkosique, à savoir grains de quartz et de feldspath majoritaires, avec de petites fractions de plagioclase, de calcite, de hornblende et d'augite, dans une matrice d'argile sableuse, le tout fondu par l'explosion atomique[1].

La trinitite est généralement vert clair, même si sa couleur varie. Elle est faiblement radioactive, mais peut être manipulée sans danger[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) W. M. Kolb et P. G. Carlock, « Trinitite », dans The Atomic Age Mineral, Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Clarence S. Ross, « Optical properties of glass from Alamogordo, New Mexico », American Mineralogist, vol. 33,‎ , p. 360-362 (lire en ligne [PDF]) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]