Trinacromerum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trinacromerum
Description de cette image, également commentée ci-après
Dessin de Trinacromerum bentonianum.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Ordre  Plesiosauria
Sous-ordre  Plesiosauroidea
Famille  Polycotylidae

Genre

 Trinacromerum
Cragin, 1888

Espèces de rang inférieur

  • Trinacromerum bentonianum Cragin, 1888, espèce type
  • Trinacromerum kirki Russel[1], 1935

Trinacromerum est un genre éteint de sauroptérygiens appartenant à l'ordre des Plesiosauria. Il a vécu au cours du Crétacé supérieur dans ce qui est aujourd'hui l'Amérique du Nord. Ses fossiles sont principalement connus au Kansas (États-Unis) et au Manitoba (Canada).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Trinacromerum est composé de trois mots du grec ancien, « trís », « trois », « Ákros », « extrémité » et « Mêrós », « cuisse ou fémur », pour indiquer que les fémurs de l'animal possèdent trois pointes.

Description[modifier | modifier le code]

Moulage d'un squelette reconstitué de Trinacromerum au Musée royal de l'Ontario à Toronto.

Il mesurait 3 mètres de long pour un poids d'environ 1 tonne. Les longues nageoires de Trinacromerum lui permettait de nager très rapidement. Son apparence physique a été décrite par Richard Ellis comme apparentée à un « pingouin à quatre nageoires »[2].

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Ses dents montrent qu'il se nourrissait de petits poissons[2].

Classification[modifier | modifier le code]

En 2011, Ketchum et Benson ont réalisé un analyse phylogénétique des Polycotylidae, famille à laquelle le genre Trinacromerum est rattaché[3] :

Plesiosauroidea 

Cryptoclididae


 Leptocleidia 

Leptocleididae


 Polycotylidae 

Edgarosaurus





Plesiopleurodon



QM F18041






Eopolycotylus



Polycotylus



Thililua





Trinacromerum




Manemergus




"D. herschelensis"




Dolichorhynchops



Palmulasaurus











Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) L. S. Russell. 1935. A plesiosaur from the Upper Cretaceous of Manitoba. Journal of Paleontology 9(5):385-389
  2. a et b (en) Richard Ellis, Sea Dragons: Predators of the Prehistoric Oceans, University Press of Kansas, (ISBN 0-7006-1269-6)
  3. (en) « A new pliosaurid (Sauropterygia, Plesiosauria) from the Oxford Clay Formation (Middle Jurassic, Callovian) of England: evidence for a gracile, longirostrine grade of Early-Middle Jurassic pliosaurids », Special Papers in Palaeontology, vol. 86,‎ , p. 109–129 (DOI 10.1111/j.1475-4983.2011.01083.x)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Trinacromerum Cragin, 1888

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]