Trinacrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Trinacrie ou Thrinacie[1] (du grec ancien Trinakria, « trois pointes ») est le nom de la Sicile pour les Grecs anciens, dans laquelle Hélios a ses bœufs[2]. Les trois pointes sont :

Les villes grecques de la Sicile (Agrigente, Sélinonte, Ségeste, Syracuse) étaient parmi les plus belles villes du monde hellénique.

Présence de peintures rupestres vers 8000 av. J.-C.

Colonies carthaginoises vers -700 : Ducezio (Mineo, -488 - Kalè Aktè, -440, autoproclamé « re dei Siculi » de -460 à -450

Fondation de Messine et Syracuse entre -750 et -600

Province romaine dès 241 av. J.-C. sous le nom de « Sicilia ».

Emblème de la Sicile[modifier | modifier le code]

Le drapeau de la Sicile représentant la Trinacrie.

Le triskèle servant d'emblème de la Sicile depuis l'Antiquité est aussi appelé Trinacria. Il représente une tête de femme (Méduse, une des trois Gorgones), ailée et coiffée d'un nœud de serpents et d'épis de blé, d'où rayonnent trois jambes fléchies, comme saisies en pleine course.

Les épis de blé ont été ajoutés aux serpents par les Romains, à la fois comme symbole de fertilité et parce que la Sicile est le grenier à blé de Rome.

Ce symbole apparaît pour la première fois sur les monnaies de Syracuse au IIIe siècle avant J.-C..

Le drapeau actuel de la Sicile conserve ce motif. Il a été adopté par l'Assemblée régionale sicilienne en 2000.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]