Trilogy (album d'Emerson, Lake and Palmer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trilogy

Album de Emerson, Lake and Palmer
Sortie
Enregistré octobre 1971 – janvier 1972
Studios Advision, Londres,
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Durée 42:23
Genre Rock progressif
Format 33 tours
Producteur Greg Lake
Label Island, Chrysalis Drapeau : Royaume-Uni
Cotillion, Rhino, Atlantic Drapeau : États-Unis
Canadian-American Drapeau : Canada
Critique

Albums de Emerson, Lake and Palmer

Albums studio par Emerson, Lake and Palmer

Singles

  1. From the Beginning/Living Sin
    Sortie : août 1972

Trilogy est le troisième album studio du groupe britannique Emerson, Lake and Palmer, sorti en 1972. La couverture, conçue par Hipgnosis, représente un buste combiné des trois musiciens du groupe, tandis que l’intérieur de la pochette originale présente un photomontage des trois mêmes dans la forêt d’Epping.

L'album accroît la popularité de ELP dans le monde entier et inclut "Hoedown", un arrangement de la composition d'Aaron Copland, qui est l'une de leurs pièces les plus populaires lors de leurs concerts.

Des références à une version quadriphonique de cet album sont publiées en 1974 par Harrison ou Schwann et des guides de bande, répertoriant Trilogy au format de cartouche de bande 8 pistes.

Greg Lake déclare qu'il s'agit de son disque préféré du groupe.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'album se hisse à la cinquième place du Billboard 200 aux États-Unis[1] et à la seconde du Bestop en France[2].

Contenu[modifier | modifier le code]

The Endless Enigma est une suite en trois parties ; la première section commence par le son d'un cœur qui bat, un effet que certains croyaient avoir été créé par la pédale de grosse caisse Ludwig Speed King de la batterie Ludwig Octaplus de Carl Palmer. Cependant, dans les notes de la réédition de CD / DVD de 2015, Jakko Jakszyk, l'ingénieur du remix, déclare : « J'ai découvert que c’est vraiment Greg Lake qui joue ... des cordes étouffées avec sa basse ». Dans les crédits des instruments joués par Keith Emerson, on trouve la zoukra, il s'agit d'un instrument à vent d'origine tunisienne, on peut l'entendre durant l'intro de The Endless Enigma Part One.

From the Beginning est une pièce acoustique qui culminera à la 39e place du classement américain. Apparaissant plus souvent dans des compilations de ELP que dans des concerts, la chanson donnera son nom à une rétrospective de l’œuvre de Greg Lake en 1997. Elle a également été reprise par le groupe rock folklorique tchèque Marsyas, bien que sous un titre différent, (Studená koupel - Cold Bath) et avec des paroles tchèques.

Dans l'introduction à la batterie sur le titre The Sheriff, Carl Palmer heurte accidentellement le bord de sa caisse avec une baguette. Il réplique alors avec le mot « merde » qui peut être entendu en écoutant attentivement. The Sheriff se termine par un solo de piano honky-tonk de Keith avec Palmer jouant des woodblocks.

Hoedown est une reprise de « Hoe-Down » du ballet Rodeo (1942) d'Aaron Copland. Elle deviendra la pièce d'ouverture des tournées des albums Trilogy et Brain Salad Surgery.

Trilogy, la longue chanson qui ouvre la face deux s'avère être une lettre d'adieu d'un homme écrite à une femme, elle débute au piano pour ensuite culminer à l'orgue et au synthétiseur.

La pièce Living Sin qui suit est dans la même veine que les pièces à tendance humoristiques sur les albums précédents, telles que Jeremy Bender et Knife Edge.

Abaddon's Bolero sonne comme un boléro transformé en une marche (au rythme 4/4 plutôt que le 3/4 habituel). Cette pièce s’appelait à l’origine Bolero de Bellona d'après la déesse de la guerre. Une mélodie unique contenant de multiples modulations en elle-même est répétée maintes et maintes fois dans des arrangements de plus en plus élaborés, commençant par un Mellotron produisant un son de flûte, accompagné par une caisse claire et se construisant jusqu'à un crescendo explosif. Cette pièce a été inspirée par le célèbre Boléro de Maurice Ravel. Elle regorge de claviers réenregistrés les uns après les autres. Elle n'a été joué que très peu en concert, avec Greg Lake jouant le Mellotron et le Minimoog, la pièce s'étant avérée être un désastre en live, elle a été coupée de la liste. On y retrouve une brève mélodie de la chanson traditionnelle britannique The Girl I Left Behind.

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les paroles sont écrites par Greg Lake, toute la musique est composée par Keith Emerson sauf indication contraire.

Face A
No TitreMusiqueArrangements Durée
1. The Endless Enigma (1re partie) 6:41
2. Fugue (Instrumental) 1:56
3. The Endless Enigma (Conclusion) 2:03
4. From the BeginningGreg Lake 4:16
5. The Sheriff 3:22
6. Hoedown (Instrumental)Aaron CoplandEmerson, Lake and Palmer 3:47
Face B
No Titre Durée
1. Trilogy 8:54
2. Living Sin 3:13
3. Abaddon's Bolero (Instrumental) 8:08

Single[modifier | modifier le code]

  • From the beginning/Living sin - Sorti aux États-Unis seulement.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Personnel technique[modifier | modifier le code]

  • Eddy Offord – ingénieur, production
  • Greg Lake - production
  • Barry Diament – mastering
  • Hipgnosis – dessin de la jaquette, photographies
  • Phil Crinnell – couleurs du dessin de la jaquette

Charts et certification[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[3] 6 semaines 6e
Drapeau du Canada Canada[4] 26 semaines 5e
Drapeau des États-Unis États-Unis[5] 37 semaines 5e
Drapeau de l'Italie Italie [6] - 2e
Drapeau de la Norvège Norvège[3] 14 semaines 4e
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[3] 14 semaines 4e
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni [7] 29 semaines 2e
Certification
Pays Certification Ventes Date
Drapeau des États-Unis États-Unis[8] Disque d'or Or 500 000 + 05/09/1972

Charts singles[modifier | modifier le code]

Date Single Chart Durée du
classement
Position
28/10/1972 From the Beginning Drapeau des États-Unis Hot 100 [9] 11 semaines 39e

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Trilogy (Emerson, Lake & Palmer album) » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]