Triigi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Estonie
Cet article est une ébauche concernant l’Estonie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Triigi
Kõue-Triigi mõisa peahoone1.jpg

Manoir de Kau

Géographie
Pays
Comté
Commune
Coordonnées
Démographie
Population
63 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Estonie
voir sur la carte d’Estonie
Red pog.svg

Triigi (autrefois: domaine de Kau ; Hof Kau, en allemand) est un petit hameau du village de Kõue qui s'est formé autour du manoir de Kau. Cet ancien domaine se situe au nord de l'Estonie dans la commune de Kose de la province d'Harju. Il appartenait à la famille Kotzebue et Otto von Kotzebue y passa les vingt dernières années de sa vie.

Manoir de Kau[modifier | modifier le code]

Ce petit manoir de bois de style néoclassique se présente sous la forme d'un logis seigneurial, en longueur, à un étage avec un portique tétrastyle surmontant un fronton à la grecque en son milieu, construit en 1817 (à la place de l'ancien manoir baroque). La cour d'honneur est entourée de deux longs bâtiments agricoles de pierre. L'ensemble est restauré en 1999-2000, après avoir été en quasi état d'abandon.

Le domaine a été mentionné par écrit pour la première fois en 1379. Il est acquis au XVIIe siècle par la famille von Saltza, puis en 1779 par Hermann von Brevern. Il est acheté en 1832 par le célèbre explorateur Otto von Kotzebue (1787-1846) qui venait de prendre sa retraite de la marine impériale russe, après avoir fait trois fois le tour du monde. Il y passe ses dernières années et il est enterré à proximité à la paroisse de Kose (Kosch à son époque).

Le domaine reste dans la famille von Kotzebue jusqu'en 1906, puis à la famille Hagemeister, jusqu'en 1919, année de l'expropriation de tous les domaines seigneuriaux.