Tribunal des crimes de guerre de Nankin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Télégramme de Harold John Timperley daté du 17 janvier 1938, à charge de preuve contre Hisao Tani, impliqué dans le massacre de Nankin.

Le tribunal des crimes de guerre de Nankin est créé en 1946 par le gouvernement de Tchang Kaï-chek afin de juger quatre officiers de l’armée impériale japonaise, accusés de crimes durant la seconde guerre sino-japonaise. C’est l’un des treize tribunaux établis par le gouvernement nationaliste.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]