Tribler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tribler
Description de l'image Tribler logo.png.
Description de cette image, également commentée ci-après
Panneau de résultats de recherche (v6, 2016)
Informations
Développé par université de technologie de Delft et université libre d'Amsterdam
Première version
Dernière version 7.8.0[1] ()
Dépôt github.com/Tribler/triblerVoir et modifier les données sur Wikidata
État du projet Actif
Écrit en Python
Interface WxWidgetsVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Linux, Microsoft Windows, macOS et AndroidVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement GNU/Linux, Windows, Mac OS X
Langues Anglais seulement (v7.0, 2018)
Type Client BitTorrent
Politique de distribution Gratuit
Licence LGPL 2.1
Site web www.tribler.org

Tribler est un logiciel libre d'échange de données en pair-à-pair. Il utilise un protocole propre qui étend celui de BitTorrent et avec lequel il est rétrocompatible[2]. Il permet donc également le partage de fichiers en pair-à-pair.

Lancé en 2001, le projet Tribler a reçu à partir de 2008 des financements de l'Union européenne afin de favoriser son développement[3],[4] dans le cadre du projet européen P2P Next[5].

Les développeurs ont également étendu le concept aux télévisions intelligentes en proposant d'installer une extension pair à pair vidéo, nommée SwiftTV, aux télévisions équipées d'Android[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Tribler, provient du mot anglais tribe qui signifie « tribu », se référant à l'utilisation dans ce client pair à pair de fonctionnalités aussi présentes dans les réseaux sociaux : commentaires, pseudonymes, avis.

En 2014 (avec la sortie de la version 6.3.1[7]) l'usage de Tribler devient en partie anonyme avec l'introduction d'une implémentation du « routage en onion » créé par Tor (réseau), cependant afin de ne pas le ralentir, Tribler utilise son propre réseau de "routage en onion" séparé[8],[9].

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Par rapport aux autres logiciels de même type, Tribler apporte plusieurs nouveautés significatives[10] :

  • recherche de fichiers par mots-clefs, intégrée (au logiciel) et décentralisée ;
  • support du hachage de fichiers de type Merkle ;
  • visionnage des vidéos durant leur téléchargement sans avoir à en attendre la fin du téléchargement, via le procédé « streaming », grâce à un lecteur intégré au logiciel (il utilise du code de VLC media player) ;
  • communication entre pairs Tribler : une couche Essaimage leur permettant de se mettre en liaison à la manière d'un essaim ;
  • chaînes de diffusion, pouvant être créées par les utilisateurs, lesquels y postent ensuite les fichiers de leur choix, à la manière des flux RSS ;
  • anonymat des échanges de données entre utilisateurs de Tribler, procédé Tor (réseau). En 2014 cette fonction n'est toutefois pas considérée mature par les développeurs[11].

Ces différentes fonctionnalités visent, selon les concepteurs, à permettre de faire de Tribler une alternative décentralisée aux sites de diffusion en streaming[12] tels que YouTube.

Réception[modifier | modifier le code]

En , Numerama observe[8] : « Alors qu'il est l'un des plus anciens et des plus innovants, Tribler est aussi l'un des clients BitTorrent les plus méconnus du grand public. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Releases
  2. (en) « What is Tribler? » (consulté le 29 mai 2014)
  3. L'Europe investit 14 millions d'euros dans le peer-to-peer du futur. 01net 2008
  4. Europe funds internet TV standard. BBC, 2009
  5. (en) P2P-Next : « The P2P-Next integrated project will build a next generation Peer-to-Peer (P2P) content delivery platform, to be designed, developed, and applied jointly by a consortium consisting of high-profile academic and industrial players with proven track records in innovation and commercial success. »
  6. « SwiftTV » [archive du ] (consulté le 29 mai 2014)
  7. « Release Tribler V6.3.1 · Tribler/tribler », sur GitHub (consulté le 23 août 2020).
  8. a et b « Comment Tribler prépare un BitTorrent plus rapide et anonyme », sur Numerama, (consulté le 23 août 2020).
  9. « Tribler 6.0 : bientôt du BitTorrent plus rapide... et anonyme », sur 01net, 01net (consulté le 23 août 2020).
  10. (en) FAQ: What is the difference between Tribler and BitTorrent?
  11. https://www.tribler.org/anonymity.html
  12. « Tribler 5 bêta : du P2P à la télévision » Clubic 15 avril 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]