Trempolino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trempolino
Localisation 6 boulevard Léon-Bureau
Nantes
France
Coordonnées 47° 12′ 17″ nord, 1° 33′ 47″ ouest
Inauguration
Site web http://www.trempo.com/

Géolocalisation sur la carte : Nantes

(Voir situation sur carte : Nantes)
Trempolino

Trempolino est une structure associative nantaise dédiée aux musiques actuelles. Elle fait partie du réseau culturel multisite municipal baptisé La Fabrique, laboratoire(s) artistique(s). Elle est destinée à soutenir les artistes dans leurs projets en leur proposant une aide technique avec des studios d'enregistrement, ainsi que des stages de formation également destinés aux techniciens et opérateurs culturels.

Installé au sud-est du parc des Chantiers, sur l'île de Nantes, au no 6 boulevard Léon-Bureau, à proximité de l'autre composante de la fabrique baptisée Stereolux, il a ouvert ses portes en septembre 2011 et a donné son nom au bâtiment qui l'abrite.

Historique[modifier | modifier le code]

Trempolino a été créé en 1990[1] à l'initiative de Vincent Priou, en partenariat avec les villes de Nantes, Rezé et Saint-Sébastien-sur-Loire. Cette structure associative a but non lucratif était initialement dédiée au rock avant d'élargir son domaine d'activité aux musiques amplifiées et aux musiques actuelles. Elle a d'abord mené ses activités au 51 boulevard de l'Égalité dans l'ancien collège de Chantenay jusqu'à l'été 2011[2], avant de rejoindre ses nouveaux locaux de l'Île de Nantes. Après avoir exercé la fonction de directeur pendant 26 ans, Vincent Priou a quitté son poste en septembre 2016[3]. Olivier Tura est l'actuel directeur de Trempolino depuis le 2 Janvier 2017[4].

Locaux[modifier | modifier le code]

Le bâtiment de Trempolino, d'une surface de 2 300 m2, construit entre mai 2009 et septembre 2011[5], a été imaginé par l'agence nantaise d'architectes Tetrarc[6] et repose sur un ancien blockhaus découpé sur 7 niveaux[7]. Il est composé d'un café culture dit " La Place ", d'un centre information-ressources (fonds documentaire de 1 100 ouvrages dédié aux musiques actuelles et au spectacle vivant), d'une terrasse extérieure (où se trouve un bus encastré transformé en studio de MAO), d'un étage de bureaux et de 16 studios de répétition/production.

Activités[modifier | modifier le code]

Trempolino propose des cours de pratique musicale pour les enfants et les adultes, des formations (à la pratique artistique, à la production/diffusion, à la technique), des studios de répétition et de pré-production à la location, des conférences, des rendez-vous professionnels, des expositions[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reportage de FR3 Nantes sur le lancement de Trempolino
  2. Portraits Singuliers, projet radiophonique réalisé pour les 20 ans de l'association
  3. « Nantes. Le directeur de l'association Trempolino quitte son poste. », Presse Océan,‎ (lire en ligne)
  4. « Nantes. Olivier Tura, nouveau directeur de Trempolino », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  5. La Fabrique sur le site de la SAMOA
  6. Tetrarc
  7. Frédérique Roussel, « La Fabrique, label de Nantes », Libération,‎ (lire en ligne)
  8. Adrien Favreau, « Trempolino aide les groupes nantais à se professionnaliser », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  9. Gaelle Dupont et Dominique Luneau, « Breton de Nantes », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]