Tremblois-lès-Rocroi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tremblois-lès-Rocroi
Tremblois-lès-Rocroi
Mairie.
Blason de Tremblois-lès-Rocroi
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Arrondissement de Charleville-Mézières
Canton Canton de Rocroi
Intercommunalité Communauté de communes Portes de France
Maire
Mandat
Jacques Mainnemarre
2014-2020
Code postal 08150
Code commune 08460
Démographie
Population
municipale
156 hab. (2017 en diminution de 8,77 % par rapport à 2012)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 50′ 56″ nord, 4° 29′ 48″ est
Superficie 1,64 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Tremblois-lès-Rocroi
Géolocalisation sur la carte : Ardennes
Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Tremblois-lès-Rocroi
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tremblois-lès-Rocroi
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tremblois-lès-Rocroi

Tremblois-lès-Rocroi est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ancien hameau de Laval-Morency, la commune fut érigée en 1870, aux dépens du territoire de sa commune d'origine.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1642 des troupes vinrent brûler des maisons capturant les animaux, rançonnant des habitants. Les habitants ont déserté le village depuis l'ascension de 1642 jusqu'à juin 1643 après la bataille de Rocroi[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1876 Frognut[2]    
1877   Frougnut[3]    
mars 2001 En cours Jacques Mainnemarre[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

Tremblois-lès-Rocroi a adhéré à la charte du parc naturel régional des Ardennes, à sa création en décembre 2011[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1872. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2017, la commune comptait 156 habitants[Note 1], en diminution de 8,77 % par rapport à 2012 (Ardennes : -3,25 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
268285268256256243225194188
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
177148159159166177144153153
1982 1990 1999 2006 2007 2012 2017 - -
198168167159158171156--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Tremblois-lès-Rocroi Blason Les armes de Tremblois-lès-Rocroi se blasonnent ainsi :

d’azur au chevronnel accompagné, en chef, de deux bouquets de trois épis de blé liés et en pointe d’un besant, le tout d’or, au chef cousu de gueules chargé d’un lévrier passant d’argent colleté du champ [10].
Détails
Création Jean-Jacques Baron, Michel Demoncheaux et Jean-Marie Jolly. Adopté le 2 mars 2001.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ecrit de Philippes Ravyneau conseiller du Roi, président en l'élection de Reims, fait par Gobert Deuil notaire royal à Aubigny.
  2. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1876, p206.
  3. Almanach historique administratif et commercial de la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, 1877, p238.
  4. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin 2008 (fichier au format PDF)
  5. Création du PNR des Ardennes
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=17821

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :