Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe

De haut en bas, de gauche à droite : L'église de Sainte-Colombe-sur-Loing; le prieuré-château de Boutissaint; la mairie de Teigny; panorama de Sainte-Colombe; église St-Symphorien de Treigny; église St-Mammès de Perreuse; la source du Loing à Sainte-Colombe; le château de Guédelon en 2006; le château de Guédelon en 2017; le château de Rattilly.
Sainte-Colombe-sur-Loing-FR-89-D-02.jpg Boutissaint-prieuré-chateau-28-08-17.jpg
Treigny-FR-89-mairie-07.jpg SteColombe.Yonne-vue-09.JPG
Treigny-FR-89-église-17.jpg Perreuse-FR-89-église-14.JPG Sainte-Colombe-sur-Loing-FR-89-D-08.jpg
Château de Guedelon 2006 01.jpg Aspect du chantier le 02 juin 2017.jpg
Château de Ratilly (3880290971).jpg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Auxerre
Canton Vincelles
Intercommunalité Puisaye-Forterre
Maire
Mandat
Paulo Da Silva Moreira
2019-2020
Code postal 89520
Code commune 89420
Démographie
Population
municipale
994 hab. (2017)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 33′ 02″ nord, 3° 11′ 05″ est
Altitude Min. 187 m
Max. 367 m
Superficie 67,46 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe
Géolocalisation sur la carte : Yonne
Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 14.svg
Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe

Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe est une commune nouvelle française résultant de la fusion — au  — des communes de Treigny et Sainte-Colombe-sur-Loing, située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Moutiers-en-Puisaye Saints-en-Puisaye
Thury
Rose des vents
Saint-Amand-en-Puisaye (Nièvre) N Lainsecq
O    Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe    E
S
Dampierre-sous-Bouhy (Nièvre) Bouhy (Nièvre) Sainpuits

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est formé de l'accolement des trois communes déléguées la composant : Treigny, Perreuse et Sainte-Colombe-sur-Loing.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1972, Treigny absorbe les communes voisines de Perreuse et de Sainte-Colombe-sur-Loing qui deviennent des communes associées. En 1976, Sainte-Colombe quitte l'association et redevient une commune à part entière.

Le marque un retour à une commune avec les limites fixées en 1972 suite à un arrêté préfectoral du [1]. Son nom prend ceux des trois communes déléguées, Perreuse passe de commune associée à commune déléguée. Un arrêté rectificatif, en date du corrige le nom de la commune en Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe de sorte à ce qu'il corresponde aux normes toponymiques françaises[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Paulo Da Silva Moreira[3]    

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Treigny
(siège)
89420 CC de Puisaye-Forterre 52,7 806 (2016) 15
Sainte-Colombe-sur-Loing 89340 CC de Puisaye-Forterre 14,76 201 (2016) 14

À ces deux communes déléguées, s'ajoute celle de Perreuse, ancienne commune associée.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2017, la commune comptait 994 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2016 2017
1 007994
(Sources : Insee à partir de 2016[4].)

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Patrice Latron, « Arrêté N°PREF/DCL/BCL/2018/2205 du 29.11.18 portant création de la commune nouvelle de Treigny-Perreuse-Sainte Colombe », Recueil des actes administratifs spécial n°89-2018-109,‎ , p. 3-6 (lire en ligne [PDF])
  2. Patrice Latron, « Arrêté n° PREF/BCL/2018/2310 portant modification de l'arrêté préfectoral n° PREF/DCL/BCL/2018/22205 du 29 novembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Treigny-Perreuse-Sainte Colombe », Recueil des actes administratifs spécial n°89-2018-116,‎ , p. 161-163 (lire en ligne [PDF])
  3. « Commune nouvelle - Le conseil de Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe installé », sur L'Yonne républicaine, (consulté le 10 août 2019)
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2016 et 2017.