Tre Cime di Lavaredo (ascension cycliste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tre Cime di Lavaredo
Image illustrative de l’article Tre Cime di Lavaredo (ascension cycliste)
Altitude 2333 m
Massif Dolomites
Coordonnées 46° 36′ 44″ nord, 12° 17′ 41″ est
PaysDrapeau de l'Italie Italie
Ascension depuisMisurina
Déclivité moy.7,57 %
Kilométrage7,5 km

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

(Voir situation sur carte : Vénétie)
Tre Cime di Lavaredo (ascension cycliste)

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Tre Cime di Lavaredo (ascension cycliste)

Tre Cime di Lavaredo est une route permettant d'accéder aux Tre Cime di Lavaredo, dans les Dolomites, à la limite entre les régions italiennes de Vénétie et du Trentin-Haut-Adige/Sud Tirol. Elle constitue une ascension cycliste notable du Tour d'Italie.

Le refuge d’Auronzo a été le théâtre de l’étape du Giro d’Italia à plusieurs reprises. La dernière montée, très exigeante, monte de Misurina (1 760 m) au refuge (2 333 m) en 7 km environ. La dernière section franchit une différence de hauteur de 477 m sur moins de 4 km, pour une pente moyenne de plus de 12% et des pics allant jusqu'à 19%.

La première fois, en 1967, une étape a été remportée par Felice Gimondi devant Eddy Merckx et Gianni Motta, mais elle a été annulée.

L'année suivante se passa mieux, avec une étape mémorable qui vit sous la neige la victoire du Belge Eddy Merckx qui portait le maillot rose pour l'emporter à Milan.

L'entape le plus célèbre terminée sous le Tre Cime est certainement celle du Giro de 1974 : le vainqueur de l'étape était l'Espagnol José Manuel Fuente, mais le véritable protagoniste était Gianbattista Baronchelli, âgé de 21 ans, qui avait sorti le leader du classement. Eddy Merckx n’a pas perdu son maillot rose pour seulement 12 s.

En 1981, la victoire est remportée par le Suisse Beat Breu, tandis qu'en 1989, le Colombien Luis "Lucho" Herrera l'emporta.

Après plusieurs années d'absence, l'arrivée aux Tre Cime di Lavaredo a été réinséréea dans le Giro d'Italia 2007 (étape 15) et a vu la victoire du jeune Modenese Riccardo Riccò, suivi de son coéquipier Leonardo Piepoli. Dans le Tour d'Italie 2013, la victoire revenait au champion sicilien Vincenzo Nibali, avec une arrivée solitaire au beau milieu d'une tempête de neige.

Édition Étape Parcours Distance (km) Vainqueur de l'étape Maillot rose
1968 12 Gorizia > Tre Cime di Lavaredo 213 Drapeau de la Belgique Eddy Merckx Drapeau de la Belgique Eddy Merckx
1974 20 Pordenone > Tre Cime di Lavaredo 163 Drapeau de l'Espagne José Manuel Fuente Drapeau de la Belgique Eddy Merckx
1981 20 San Vigilio > Tre Cime di Lavaredo 100 Drapeau de la Suisse Beat Breu Drapeau de la Suisse Giovanni Battaglin
1989 13 Padova > Tre Cime di Lavaredo 207 Drapeau de la Colombie Luis Herrera

Drapeau des Pays-Bas Erik Breukink

2007 15 Trento > Tre Cime di Lavaredo 184 Drapeau de l'Italie Riccardo Riccò Drapeau de l'Italie Danilo Di Luca
2013 20 Silandro > Tre Cime di Lavaredo 210 Drapeau de l'Italie Vincenzo Nibali Drapeau de l'Italie Vincenzo Nibali