Travois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le travois est une sorte de traîneau attelé, tiré par l'homme ou un animal. Il est généralement formé de deux perches grossièrement parallèles, portant une plate-forme perpendiculaire. L'extrémité des perches repose sur le sol.

Historique[modifier | modifier le code]

Des travois étaient tirés par des bœufs dès le Néolithique, comme on l'a découvert sur le site archéologique de Chalain dans le Jura français[1]. Il était donc utilisé dès le xXXIe siècle av. J.-C.

Les Tribus Amérindiennes des Grandes Plaines les utilisaient encore dans leurs transhumances. Ils étaient tirés au bras, par des chiens ou par des chevaux.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'origine de « travois » est obscure. Selon le Trésor de la langue française[2], il s'agirait peut-être d'un dérivé de l'ancien français tref « poutre » (voir travée) ; avec le suffixe « -ois ».

Les dictionnaires en anglais[3] le font généralement descendre d'une forme franco-canadienne de « travail », dans le sens d'ensemble de poutres, à l'aide duquel on assujettit les grands animaux, soit pour les ferrer, soit pour les soigner. Dans ce sens, le pluriel de travail est « travails »[4].

Galerie d’images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Pétrequin, « Habitats lacustres néolithiques et perception du temps », Bulletin de la Société préhistorique française,‎ , p. 789-802 (lire en ligne)
  2. http://www.cnrtl.fr/definition/travois
  3. http://www.merriam-webster.com/dictionary/travois
  4. http://www.littre.org/definition/travail

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]