Traveller (nomade)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2007).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Les Travellers sont des nomades. (Le mot traveller signifie d'ailleurs voyageur en anglais). Fortement lié au mouvement techno (notamment celui des Free party), le mouvement des travellers semble être apparu en Angleterre, à l'instar du mouvement free. Il s'est maintenant répandu dans de nombreux pays.

Ainsi, les travellers parcourent le monde, leur pays, leur région afin d'écouter et/ou de faire de la musique électronique (le plus généralement dans la nature ou dans des bâtiments abandonnés).

Certains travellers constituent des sound systems. Ils transportent alors assez de matériel pour organiser des free parties sur leur route, pouvant rassembler jusqu'à plusieurs milliers de teufeurs.

Les travellers vivent en général dans des camions aménagés (parfois des bus, rarement des caravanes). Très bricoleurs et récupérateurs (le "système D" est une règle de vie chez les travellers), ils aménagent souvent eux-mêmes leurs camtars, réparent les pannes techniques pouvant survenir sur la route, créent leurs propres systèmes d'alimentation (batteries, énergie solaire...), ...

Très solidaires entre eux, ils se regroupent souvent pour camper ou pour voyager, formant une tribu.

Le terme Traveller désigne ainsi des voyageurs férus de musique électronique et adeptes de nouvelles technologies, mais par extension, peut définir ceux qui ont abandonné leur mode de vie familial pour adopter un mode de vie nomade, dit roots (racines en anglais).

Voir aussi[modifier | modifier le code]