Travelcard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Travelcard
Image illustrative de l’article Travelcard

Type Carte à puce sans contact
Zone Grand Londres
Statut En service

Opérateur Transport for London, National Rail
Gestionnaire Transport for London

Technologie Bande magnetique
Oyster card
Données stockées Abonnements

Travelcard est un billet de transport intermodal à usage illimité pour le métro de Londres, le London Overground, le TfL Rail, le Docklands Light Railway, le Tramlink, les autobus de Londres et les services ferroviaires du National Rail de la région du Grand Londres[1]. Travelcards peuvent être achetées pour une période variant d'un jour à un an, pour Transport for London, National Rail et leurs agents. En fonction du lieu d'achat et de la durée de validité, un Travelcard est imprimée sur un billet papier avec une bande magnétique ou encodée sur un Oyster card, la carte intelligente électronique sans contact de Transport for London. Le coût d’une Travelcard est déterminé par la zone qu’elle couvre et, à cette fin, Londres est divisée en plusieurs zones tarifaires. Le billet de saison Travelcard pour les voyages illimités dans les autobus de Londres et le métro de Londres a été lancé le 22 mai 1983 par London Transport[2],[3]. Les cartes de voyage d'un jour et la validité des autres modes de transport ont été ajoutées à partir de 1984. L’introduction du Travelcard a entraîné une augmentation du nombre de clients et réduit le nombre de billets que les passagers devaient acheter[4].

Opération[modifier | modifier le code]

Une Travelcard permet à son titulaire de voyager illimité dans le Grand Londres dans las services de London Buses, du Tramlink, du métro de Londres, du London Overground, de Docklands Light Railway et du National Rail[1]. Les cartes de voyage sont émises pour des périodes d'un ou sept jours, ou pour toute période d'un mois à un an[1]. Ils permettent de voyager dans un maximum de 9 zones concentriques numérotées, avec la zone 1 au centre (qui incluit les aires centrales de la Cité de Londres et du West End) et les zones 6, 7, 8 et 9 (comprenant l'Aéroport de London Heathrow et les banlieues périphériques telles comme Uxbridge et Upminster, ainsi que des places en dehors de Londres comme Amersham) sur le bord extérieur[5]. Sur le métro de Londres, le London Overground, le DLR et le National Rail, le Travelcard n’est valable que dans les zones indiquées sur le billet[1]. Sur les bus londoniens, toute Travelcard peut être utilisée sur n’importe quel itinéraire[1]. Sur Tramlink, toute Travelcard valable dans les zones 3, 4, 5 ou 6 peut être utilisée sur n’importe quel itinéraire de tramway[1]. Des Travelcards sont vendues dans un nombre limité de combinaisons de zones adjacentes, différentes combinaisons étant disponibles en fonction de la durée de validité. Travelcards pour une seule zone ne sont plus vendues[1], ayant été retirées en 2006. Les Travelcards valables pour les voyages dans la zone 1 (la majeure partie du centre de Londres) sont plus chères que celles qui l'excluent[6], bien qu'à partir de 2011, les cartes de voyage d'un jour ne comprenant pas la zone 1 ne soient plus vendues.

Services en dehors du Grand Londres[modifier | modifier le code]

Travelcard d'un jour émise dans un point de vente National Rail

Il existe différents services en dehors du Grand Londres sur lesquels les Travelcards peuvent être utilisés. Ce sont six stations de la Central line dans le district d'Epping Forest de Essex[7] (et deux sur la limite)[8] qui sont inclus dans les zones 4, 5 et 6 ; sept stations de la Metropolitan line dans Hertfordshire et Buckinghamshire qui sont comprises dans les zones ancillaires locales 7, 8 et 9[5] ; trois stations du London Overground dans Hertfordshire, comprises dans les zones auxiliaires locales 7 et 8[5] ; et quatorze gares National Rail d’autres opérateurs situées en dehors du Grand Londres et comprises dans les zones 6 à 8. De plus, sur certains services d'autobus londonien qui traversent la limite du Grand Londres, les Travelcards sont valables pour l’ensemble du trajet[9]. En dehors de la région métropolitaine de Londres, vous pouvez acheter des billets National Rail combinant un billet aller-retour à la journée et un Travelcard d’un jour. Celles-ci incluent un aller-retour à la périphérie de la zone Travelcard et la validité de la Travelcard standard dans les zones Travelcard. Les barrières de billets de train du réseau situées hors de la zone 6 conserveront le billet une fois le voyage de retour effectué, même si la partie du billet qui concerne la Travelcard reste valable jusqu'à 4 h 30 le lendemain dans les limites de la zone 6[10]. De plus, les billets de saison National Rail en provenance de l'extérieur du Grand Londres peuvent inclure la validité de Travelcard dans Londres.

Exceptions[modifier | modifier le code]

Bien que situé dans la zone 6, les voyages en train Heathrow Express sur la liaison ferroviaire BAA en direction de Heathrow Central, les Heathrow Terminal 4 et Heathrow Terminal 5 ne sont pas inclus, mais depuis mai 2018, le voyage à destination de Heathrow est possible avec le service d'arrêt TfL Rail[1]. Watford Junction est desservie par London Overground mais ne se trouve dans aucune des zones Travelcard, mais une Travelcard spéciale comprenant la gare et les zones 1 à 9 est disponible[1]. Les déplacements sur la ligne de chemin de fer à Grande Vitesse entre St Pancras et Stratford International ne sont également pas inclus, à moins que le Travelcard soit "hors-frontière" : elle est valable pour une gare en dehors de Londres[11]. En effet le High Speed One est considéré comme "en dehors des zones" à l’exception de London St Pancras International.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i Transport for London, « Your guide to fares and tickets within Zones 1-6 » [archive du ], Greater London Authority, Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : le nom « fares_09 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents.
  2. Tony Grayling & Stephen Glaister, A new fares contract for London,
  3. « Smile please, by unknown artist, 1983 », London Transport,
  4. Monopolies and Mergers Commission, « London Underground Limited: A report on passenger and other services supplied by the company » [archive du ],
  5. a b et c Transport for London, « London Connections », Greater London Authority,
  6. London: City Guide, Lonely Planet, , p. 389
  7. Epping Forest District Council, « London Underground - The Tube » [archive du ]
  8. « The Essex and Greater London (County and London Borough Boundaries) (No.2) Order 1993 », Office of Public Sector Information
  9. Transport for London, « Your guide to using tickets and Oyster to pay as you go on buses outside the Greater London area » [archive du ], Greater London Authority,
  10. It could conceivably be re-used if the ticket were taken back to London by means of another non-Travelcard ticket or another means of transport.
  11. Transport for London, « Oyster-rail-services-in-London-Jan-2010 » [archive du ], Greater London Authority,