Trapèze volant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir trapèze.
Trapézistes. Lithographie américaine de 1890.
Réclame pour le cirque Barnum & Bailey, 1896.
Affiche de cirque américaine de 1899.

Le trapèze volant est une discipline de voltige aérienne au cirque. Il est pratiquée seul ou à plusieurs avec au moins deux trapèzes. Les acrobates se lancent d’une plate-forme accrochés à la barre d’un trapèze puis se propulsent vers un autre trapèze en réalisant des figures de voltige au-dessus d’un filet.

C’est le trapèze volant bâton-bâton inventé par Léotard et qui se pratique encore aujourd’hui. Il a été créé plus tard le trapèze volant bâton-porteur où le voltigeur après avoir quitté son trapèze est rattrapé par une autre personne, le porteur (catcher) (le trapèze volant ayant été créé en France, utilisons les mots d’origine qui sont utilisés par tous les professionnels en France et dans les pays francophones), également en vol. Le porteur est habituellement accroché par les genoux sur un deuxième trapèze, ou encore sur une « chaise », structure métallique balançante. Idéalement, suite à quelques figures acrobatiques, le voltigeur revient sur la plate-forme de départ. Un filet de sécurité au-dessus du sol protège les acrobates en cas de chute, et le filet peut en lui-même être utilisé comme structure artistique. Le trapèze bâton-bâton est une structure horizontale où, respectivement, les deux trapèzes et les deux plates-formes ont la même hauteur. Il permet de faire des figures croisées diverses et variées ainsi que des enchaînements, jusqu’à dix figures de suite, par contre il ne permet pas de faire de très grosses figures : seule une dizaine de voltigeurs a réalisé régulièrement le double saut périlleux en rattrapant le trapèze. Le trapèze bâton-porteur possède une structure en pente le voltigeur part d’une hauteur au-dessus de la plate-forme et le trapèze supportant le porteur est situé en contrebas du trapèze voltigeur (jusqu’à un mètre voir plus chez certaines troupes, Les kraines notamment) ceci permet de faire de plus grosses figures jusqu’au quadruple saut périlleux (le voltigeur a plus de hauteur et n’a rien besoin de voir car c’est le porteur qui l’attrape), par contre les passages croisés sont limités et les retours plus difficiles donc peu variés.

Historique[modifier | modifier le code]

L’invention du trapèze volant est attribuée à Jules Léotard en 1859. Parmi les voltigeurs célèbres, on note le Mexicain Alfredo Codona (en), qui a été le premier à voltiger avec élégance dans les années 1920. Le triple saut périlleux au porteur a été effectué pour la première fois avant 1900.

Figures[modifier | modifier le code]

  • Le ballant
  • La prise de ballant + figure (back end...)
  • Le fouetté (shoot)
  • Le passage ou figure (trick)
  • La rattrape au porteur (catch)
  • Le retour = demi pirouette
  • Le départ
  • Le demi-tour
  • Le départ croisé
  • La passe-simple demi-tour
  • La passe-simple croisée (à deux voltigeurs)
  • Le demi-tour twist
  • la contre volée ou piqué changement de mains
  • La planche demi-tour
  • La planche croisée (à deux voltigeurs)
  • Le jarret demi-tour
  • Le jarret croisé (à deux voltigeurs)
  • La passe assise demi-tour
  • Le jarret (knee hang)
  • Le jarret en dessous (reverse knee hang)
  • Le un jarret (single reverse knee hang)
  • Le faux jarret ou carpé écart ou whip écart (straddle whip)
  • Le cochon pendu ou jarret jambes serrées
  • L’écart (split)
  • L’écart croisé (à deux voltigeurs)
  • La planche (planche)
  • La fausse planche ou carpé (whip)
  • Le nid d’oiseau (bird nest) ou sirène
  • La passe simple
  • Le ventre en dessous ou ventre-chassé
  • La mise en ventre
  • La mise en ventre enroulée (pull-over) ou mise en ventre à la coréenne
  • La mise en ventre derrière
  • La mise en ventre devant
  • La par-dessus (shoot, up rise)
  • La par-dessus, passe-simple croisé (à deux voltigeurs)
  • La par-dessus, ventre en dessous croisé (à deux voltigeurs)
  • La par-dessus casse-cou ou Fauwels (forward over)
  • Le saut périlleux = rotation arrière
  • Le saut-périlleux, passe-simple croisé (à deux voltigeurs)
  • Le saut per. = saut périlleux groupé (tuck)
  • Le saut per. carpé = saut périlleux carpé (pike)
  • Le saut per. planche = saut périlleux tendu (lay-out)
  • Le saut per. écart ou salto étoile ou pélican (star lay-out)
  • ...et les doubles, triples, quadruples sauts perilleux (double, triple, quad)
  • ...groupés, carpés, tendus avec ou sans vrilles (pirouettes)
  • Le twist ou saut-périlleux demi-tour
  • Le twist, passe-simple croisé (à deux voltigeurs)
  • Le casse-cou = rotation avant
  • La passe-simple casse-cou
  • La par-dessus casse-cou (forward over)
  • Le casse-cou ou pointes piquées (cut-away) (rotation avant)
  • Le casse-cou demi tour ou pointes piquées demi (cut-away half ou barani)
  • Le tkatchev (shooting star)
  • Le ciseaux ou coupé-écart
  • La passe assise (seat-roll)
  • Le piqué américain ou suicide
  • Le passe-pieds (legs)
  • Le papillon

Bibliograpie[modifier | modifier le code]