Transports urbains d'Épernay et du Pays de Champagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Réseau Mouvéo
Description de l'image Mouveo.png.
Création 1981 (Sparnabus)
Dates clés 1er septembre 2009 changement de nom pour mouveo
Forme juridique SARL
Slogan La mobilité, ça change la ville
Siège social Drapeau de France Épernay (France)
Activité Transport urbain de voyageurs en autobus
Société mère Veolia Transport
Effectif 43 (2008)
Site web www.bus-mouveo.com
Chiffre d’affaires nc

Le réseau Mouvéo est la marque commerciale des transports en commun de la communauté de communes Épernay-Pays de Champagne. Il forme donc le réseau de transports urbains d'Épernay et du Pays de Champagne exploité par la filiale du groupe Veolia Transport, Bus Est. Il dessert la ville d'Épernay et sa communauté de communes, regroupant treize communes pour 35 807 habitants, en 2007[1]. Il est constitué de six lignes classiques et sept lignes à la demande. Il assure environ 700 000 déplacements par an.

Histoire du réseau[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

En 1981 est créé le réseau « Sparnabus » qui dessert à l'époque seulement la ville d'Épernay. Depuis le réseau s'est développé à trois reprises. En 1985, Magenta est à son tour raccordée. Dix ans après sa création, Sparnabus s'étend aux communes de Mardeuil, Oiry et Pierry. À la suite de l'agrandissement de la communauté de communes en 2004, le réseau s'adapte en reliant désormais Avize, Chouilly, Cramant, Cuis, Cumières, Flavigny, Les Istres-et-Bury et Plivot à Épernay[2].

De Sparnabus à Mouvéo[modifier | modifier le code]

Logo du réseau Sparnabus.

Le 1er août 2008, l'exploitation du réseau de transport public Sparnabus change d'opérateur pour sept ans : à la suite d'un vote serré, Bus Est remporte l'appel d'offre face à Distransport, qui était auparavant à la tête du réseau, par 29 voix à 28. Le groupe Bus Est promet une transition « la plus douce possible », tous les salariés sont repris et aucun changement important est prévu dans l'immédiat[3].

Cependant, le 1er septembre 2009, le réseau Sparnabus devient « Mouvéo ». Pour gagner des parts de marché dans les déplacements à Épernay et son l'agglomération et attirer une nouvelle clientèle, le réseau change de nom et de couleurs : la refonte revient à 100 000 euros[4]. D'autres modifications sont apportées : on voit l'apparition de lignes à la demande pour les anciennes lignes qui étaient peu fréquentées et le prix unitaire du ticket passe de 1,20 € à 1 €. De plus, la ligne 3 est fortement modifiée[5].

L'avenir du réseau[modifier | modifier le code]

À la suite d'un futur agrandissement de la communauté de communes, le transport à la demande devrait desservir d'ici peu les villages de Moussy, Vinay et Brugny-Vaudancourt[6].

Par ailleurs, une extension du réseau aux communes d'Aÿ, Dizy et Mareuil-sur-Ay est envisagée et est même qualifiée de « grands projets » par le directeur des services techniques de la CCEPC, Patrick Jager[6]. Cependant ces trois communes ne faisant pas partie de la CCEPC mais de celle de la Grande Vallée de la Marne, des problèmes « juridico-administratifs » se posent car l'exploitant du réseau (Bus Est) ne peut intervenir que sur le territoire des communes d'Épernay-Pays de Champagne[7].

Toutefois, l'instauration d'un syndicat mixte des transports pourrait résoudre le problème, comme on peut le voir sur le réseau voisin de Reims.

Les lignes[modifier | modifier le code]

Les lignes classiques[modifier | modifier le code]

Plan des lignes classiques du réseau en 2010.
Numéro Ligne Terminus
1
Belle Noue par Hôtel de Ville Gare routière ⇔ Belle Noue
2
Belle Noue par Hôpital Gare routière ⇔ Belle Noue
3
Magenta-Sainte Marthe Magenta-Albert Thomas ⇔ Gare routière ⇔ Sainte Marthe
4
Chouilly Gare routière ⇔ Chouilly-Centre
5
Mardeuil Gare routière ⇔ Henri Martin
6
Pierry Gare routière ⇔ Pierry-Les Aulnois

Les lignes à la demande[modifier | modifier le code]

Numéro Ligne Terminus
A
Avize - Cramant - Cuis Gare routière ⇔ Saint-Exupery
B
Cumières Gare routière ⇔ Cumières-Leclerc
C
Flavigny - Les Istres-et-Bury Gare routière ⇔ Flavigny-Mairie
D
Coteaux Ouest d'Épernay Gare routière ⇔ Champs de Linette
E
Z.I. Oiry Gare routière ⇔ Z.I. Oiry
F
Z.I. Mardeuil Gare routière ⇔ Z.I. Mardeuil
G
Plivot - Oiry - Chouilly Gare routière ⇔ Plivot-Mairie

Le parc[modifier | modifier le code]

Il est formé, en juin 2010, de 14 véhicules répartis entre les modèles suivants[8] :

Modèle de bus Nombre Taille
Van Hool A500
1
autobus standard (12 m)
Van Hool A300
2
autobus standard (12 m)
Van Hool A320
2
autobus standard (12 m)
Van Hool NewA308
2
midibus (10 m)
MAN Lion's City M
3
midibus (10 m)
Mercedes-Benz O 530 K Citaro
1
autobus standard (12 m)
Mercedes-Benz O 530 Mk II Citaro
3
midibus (10 m)

Des Citelis 10 (midibus, 10,46 m) ont depuis été acquis, pour remplacer les Van Hool A300, A320 et A500.[réf. nécessaire]

Utilisation du réseau[modifier | modifier le code]

Usages[modifier | modifier le code]

La montée dans les bus se fait uniquement par la porte avant et la descente en porte arrière sur tous les autobus. Avant de descendre, il est important de presser un des boutons « arrêt demandé », pour que le bus s'arrête[9].

Sept autobus sur les quatorze que compte le parc sont accessibles aux personnes à mobilité réduite[10].

Les poussettes doivent être pliées dans les autobus. Les enfants de moins de 4 ans s'asseyant sur les genoux d'un accompagnateur voyagent gratuitement sur tout le réseau. Seuls les chiens guides d'aveugle, les chiens d'assistance et les chiens de petite taille dans leur panier sont acceptés dans les autobus[11].

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

Le réseau comporte 101 points d'arrêt. Il fonctionne six jours sur sept, de 6h00 à 20h30. 40 personnes travaillent tous les jours à l'agence et dans les quatorze autobus que compte le réseau[10]. En 2008, le réseau a été emprunté par 703 000 passagers[4], soit une moyenne de plus de 2 000 voyageurs par jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INSEE, « Populations légales 2007 des communes du département de la Marne » (consulté le 28 mars 2010)
  2. Le journal de la CCEPC, « Mouvéo : votre nouveau réseau de transport urbain (p.3) » (consulté le 28 mars 2010)
  3. L'Union, « Vendredi, Sparnabus change de main « dans la douceur » »,‎ (consulté le 28 mars 2010)
  4. a et b L'Union, « Refonte du réseau de transport public Mouvéo Une nouvelle ligne de conduite »,‎ (consulté le 28 mars 2010)
  5. L'hebdo du Vendredi, « Adieu Sparnabus, bonjour Mouvéo ! »,‎ (consulté le 28 mars 2010)
  6. a et b L'union, « Ils leur feront préférer le bus »,‎ (consulté le 28 mars 2010)
  7. L'Union, « Transports en commun / À quand un bus Aÿ-Epernay ? »,‎ (consulté le 15 avril 2010)
  8. Parclineoz.fr, « État de parc des réseaux urbains et interurbains français - MOUVÉO (Épernay) »,‎ (consulté le 16 juin 2010)
  9. Bus-mouveo.com, « Le bus, mode d'emploi » (consulté le 28 mars 2010)
  10. a et b Vitici.fr, « Partenaire:Communauté de Communes Epernay Pays de Champagne » (consulté le 28 mars 2010)
  11. Bus-mouveo.com, « Foire aux questions » (consulté le 28 mars 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]