Transports Vallée de Joux, Yverdon-les-Bains, Sainte Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Transports Vallée de Joux - Yverdon-les-Bains - Sainte-Croix
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la société Travys

Création 4 juillet 2001
Dates clés 2001 :
Fusion des TPYG et des lignes ferroviaires YSC et PBr devenant la société TRAVYS
2007 :
L'OC rejoint l’entreprise TRAVYS par fusion
Forme juridique Société anonyme
Action 656 872 actions nominatives de 10 CHF
Slogan laissez-vous transporter
Siège social Drapeau de Suisse Yverdon-les-Bains (Suisse)
Direction Daniel Reymond
Activité Transport en commun
Chemin de fer
Effectif 150,4 en moyenne[1] (2013)
RC CH-550.1.025.688-5
Site web http://www.travys.ch
Fonds propres 6 568 720 CHF
Chiffre d’affaires en augmentation 28 263 429,06 CHF[2] (2013)
26 896 690,31 CHF (2012)
Résultat net en diminution 652 975,76 CHF[2] (2013)
983 699,96 CHF (2012)

Les Transports Vallée de Joux, Yverdon-les-Bains, Sainte Croix, appelés communément TRAVYS, sont une entreprise de transport suisse desservant le nord du canton de Vaud. Le siège social est situé à Yverdon-les-Bains au-dessus du dépôt de la ligne Yverdon-Sainte-Croix et du dépôt bus.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société est fondée en 2001 par la fusions de trois sociétés : les Transports Publics Yverdon Grandson (TPYG), la compagnie du chemin de fer Yverdon-Sainte-Croix et celle du chemin de fer Pont-Brassus afin de simplifier la gestion opérationnelle des réseaux de transport du nord vaudois.

À la fin du XXe siècle, la compagnie du chemin de fer reliant Orbe à Chavornay devient systématiquement déficitaire au bouclement de chaque exercice. Pour protéger la production d'électricité, la Société du chemin de fer Orbe-Chavornay est créée le 1er janvier 1993 en tant que filiale détenue à 100 % par la Société anonyme des usines de l'Orbe. Les difficultés financières de cette compagnie continuent, si bien qu'en 2002, un accord est conclu avec TRAVYS pour que cette dernière en assure la gestion opérationnelle à partir de 2003. Celle-ci permet de voir augmenter le nombre de passagers transportés à 190 000 en 2004 contre une moyenne de 150 000 les précédentes années. En 2006, la commune d'Orbe, actionnaire de la Société du chemin de fer Orbe-Chavornay, souhaite voir cette compagnie au sein de TRAVYS et une demande d'autorisation en vue d'une fusion des deux compagnies et entreprise. Ceci par l'acquisition de 100 000 CHF du capital-action de TRAVYS par la commune[3]. Les formalités continuent et la fusion est opérée le 8 février 2007 avec effet rétroactif au 1er janvier 2007[4].

Le 12 décembre 2010, avec l'introduction de l'horaire 2011, TRAVYS rejoint la communauté tarifaire Mobilis Vaud en même temps que les compagnies tpn, NStCM, Goldenpass, VMCV et AVJ et unifie sa tarification[5].

Le 27 août 2013, le Grand Conseil du canton de Vaud accorde un crédit-cadre de 157,7 millions de francs pour le matériel roulant des chemins de fer régionaux ainsi que 144,7 millions de francs pour les infrastructures ferroviaires régionales. Dans ce cadre, la compagnie commande trois nouvelles rames pour la ligne Yverdon – Sainte-Croix au coût de 30 millions de francs et la modernisation des installations à la gare de Vuitbœuf au coût de 8 millions de francs pour l'étape décembre 2015 du développements de l'infrastructure et de l'offre ferroviaire de l'agglomération d'Yverdon et du canton de Vaud. Travys obtient aussi un crédit d'étude pour la modernisation de la ligne Orbe – Chavornay afin de l'intégrer au réseau express régional vaudois pour l'étape décembre 2017 du même projet de développement[6],[7].

Les trois nouvelles rames pour la ligne ligne Yverdon – Sainte-Croix font partie d'une commande groupée avec d'autres compagnies de transport régionales auprès du constructeur Stadler Rail afin de réduire les coûts. Elles comprendront 100 places assises ou 175 si une voiture intermédiaire y est adjointe[8]. La livraison est prévue pour 2016. Les nouvelles rames comporteront un compartiment de première classe marquant ainsi la réintroduction de celle-ci sur cette ligne après qu'elle a été abandonnée en 1981, jugée alors non rentable. Cette décision a été prise après que TRAVYS a aussi introduit la première classe sur la ligne Le Pont – Le Brassus de manière positive alors qu'elle n'en avait jamais comporté quand l'exploitation du trafic de voyageurs était assurée par les CFF[9].

Lignes exploitées[modifier | modifier le code]

Réseau ferroviaire[modifier | modifier le code]

Be 4/4 II de l'YSC dans sa nouvelle livrée TRAVYS stationnant en gare de Sainte-Croix

Réseau routier[modifier | modifier le code]

Bus en attente de départ à la Gare CFF sur la ligne 602 en direction de Montagny Village

Le réseau urbain TRAVYS est en plein redéploiement depuis le changement d'horaire du 12 décembre 2010 à la suite de l'intégration de la communauté tarifaire vaudoise Mobilis et la mise en place du projet AggloY.
Les lignes urbaines desservent l'ensemble des principaux quartiers de la ville d'Yverdon-les-Bains. Certains tracés sont toutefois modifiés ou non-assurés sur une partie de la ligne le soir et le week-end.

Depuis le changement d'horaire du 11 décembre 2011 TRAVYS a commencé l'exploitation sur la commune d'Orbe d'un réseau de bus urbain nommé URBABUS composé de 4 lignes (691 - 694).

601 Yverdon GareGymnase
Durée du trajet
7 min
Nombre d'arrêts
8
Longueur
2.6 km
Jour de fonctionnement
LMaMeJVSD
602 Montagny VillagePetits-Champs ou Ch. de la Chèvre ou Av. des Sciences
Durée du trajet
N.C.
Nombre d'arrêts
18 ou 19
Longueur
7.3 km
Jour de fonctionnement
LMaMeJVSD
603 Blancherie (→ Cheminet) ↔ Bellevue
Durée du trajet
20 min
Nombre d'arrêts
20 (23)
Longueur
6.5 km
Jour de fonctionnement
LMaMeJVSD
604 Les MoulinsMaison Blanche
Durée du trajet
20 min
Nombre d'arrêts
17
Longueur
4.8 km
Jour de fonctionnement
LMaMeJVSD
605 Prés du LacPierre de Savoie
Durée du trajet
20 min
Nombre d'arrêts
20
Longueur
4.6 km
Jour de fonctionnement
LMaMeJVSD
611 Yverdon-les-Bains, GareChamblon, village-hôpital ou Champvent, Le Battoir
Durée du trajet
12 min
Nombre d'arrêts
11
Longueur
4.5 km
Jour de fonctionnement
LMaMeJVSD
613 Yverdon GareVallorbe Gare
Durée du trajet
N.C.
Nombre d'arrêts
15
Longueur
N.C.
Jour de fonctionnement
LMaMeJVSD
615 L'AubersonBullet
Durée du trajet
N.C.
Nombre d'arrêts
24
Longueur
N.C.
Jour de fonctionnement
LMaMeJVSD

Parc de véhicules[modifier | modifier le code]

Matériel roulant ferroviaire[modifier | modifier le code]

Véhicules circulant sur voie métrique (ligne Yverdon – Sainte-Croix)
Véhicules moteurs
Désignation Numéro Mise en service Retrait Remarque(s) Photo
Be 2/6 2000 2001 137 941 km parcourus en 2013 YSteC Be 2-6 2000 Yverdon-les-Bains 190809.jpg
Be 2/6 2001 2001 136 578 km parcourus en 2013 YSteC Be 2001.JPG
Be 4/4II 1 1981 78 991 km parcourus en 2013
Be 4/4II 2 1981 20 583 km parcourus en 2013
Be 4/4I 5 1945 464 km parcourus en 2013 Trains Yverdon - St.-Croix (Suisse) (4702647462).jpg
Ge 4/4 21 1950 888 km parcourus en 2013 Krokodil in Yverdon-les-Bains.JPG
Tm 2/2 22 1971 267 km parcourus en 2013
Tm 2/2 23 1989 4 050 km parcourus en 2013
Voitures
Bt 51 1983 68 409 km parcourus en 2013 YSteC Bt 51 Be 4-4 1 Bt 55 Vuiteboeuf 011009.jpg
Bt 52  ?  ? YSteC-Bt 52 Yverdon 1986.jpg
BDt 53 1968 Ex B transformée en BDt en 1991. 16 624 km en 2013
BDt 54 1968 2013 Ex B transformée en BDt en 1991. 0 km en 2013 YSteC BDt 54 Yverdon-les-Bains 050708.jpg
Bt 55 2007 84 823 km parcourus en 2013 YSteC Bt 51 Be 4-4 1 Bt 55 Vuiteboeuf 011009.jpg
B 35 1968 0 km parcourus en 2013 YSteC B35 Yverdon 030710.jpg
Ars 36 2002 Ex B RhB transformée en 2001-2002. 2 000 km parcourus en 2013
Véhicules circulant sur voie normale
Véhicules moteurs
Désignation Numéro Mise en service Retrait Remarque(s) Photo
RBDe 85 7 560 384-0 1989 Ex NTN transformés en Domino en 2009. 144 403 km parcourus en 2013 RBDe 4-4 568384-2 Sentier-Orient 050708.jpg
RBDe 85 7 560 385-7 1989 Ex NTN transformés en Domino en 2009. 120 091 km parcourus en 2013
RBDe 50 35 20 33 315-4 1983 Ex TransN acquise en 2013. 472 km parcourus en 2013
ABDe 4/4 34 538316-1 1965 Ex GFM/Thurbo acquise en 2004. 7 408 km parcourus en 2013 ABDe 538 316-1 Sentier-Orient 050708.jpg
Re 420 91 85 44 20 503-6 1967 Ex CFF/BLS acquise en 2013. 544 km parcourus en 2013 Re420 503-6 Sentier-Orient 1.jpg
Be 4/4 13 1920 2012 25 km parcourus en 2013 OC BDe 4-4 13 LesGranges 060413.jpg
Be 2/2 14 1990 31 575 km parcourus en 2013 OC3wiki.jpg
BDe 4/4 15 1960 36 188 km parcourus en 2013 OC04wiki.jpg
Ee 2/2 1 1970 757 km parcourus en 2013
Ee 2/2 2 1970 841 km parcourus en 2013 OC2.jpeg
Em 3/3 85 5837 803-6 1985 12 299 km parcourus en 2013 OC Em 3-3 3 LesGranges 060910.jpg
Em 3/3 18816 1962 0 km parcourus en 2013
Fe 2/2 32 1902 0 km parcourus en 2013 OC Fe 2-2 32 in Orbe.JPG
Tm 2/2 98 85 5235 074-2 1993 3 264 km parcourus en 2013
TmI 238305 1962 Ex CFF acquis en 2000. 23 km parcourus en 2013
TeII 97 85 1210 086-5 1968 Ex CFF acquis en 2000. 63 km parcourus en 2013
TemIII 97 85 1220 326-3 1957 Ex CFF acquis en 2012. 764 km parcourus en 2013
Voitures
Bt 51 1960 Ex SZU acquis en 2006. 28 300 km parcourus en 2013 La sihl orbe.jpg
ABt 50 85 3943 984-6 1989 Ex NTN transformés en Domino en 2009. 144 403 km parcourus en 2013
ABt 50 85 3943 985-3 1989 Ex NTN transformés en Domino en 2009. 120 091 km parcourus en 2013
ABt 50 35 20 33 202-0 1965 Ex TransN acquise en 2013. 472 km parcourus en 2013
Bt 50 34 2933 204-5 1965 Ex GFM/Thurbo acquise en 2004. 6 875 km parcourus en 2013
B 50 35 2034 304-0 1985 Ex TransN acquise en 2013. 5 000 km parcourus en 2013
B 50 35 2033 301-7 1965 Ex TransN acquise en 2013. 472 km parcourus en 2013
B 50 85 2943 384-1 2009 129 380 km parcourus en 2013
B 50 85 2943 385-8 2009 136 813 km parcourus en 2013

Matériel roulant routier[modifier | modifier le code]

Bus circulant sur les réseaux urbains
Type Fabricant Unités Mises en service Retrait Remarque(s) Photo
HOCL MAN 1 2001 Véhicule d'occasion acquis en 2012
NG 353 MAN 1 2001
NL 313 MAN 5 2002/2003/2005 Picswiss VD-47-35.jpg
NG 363 MAN 2 2005/2009
NL 273 MAN 4 2008
NL 283 MAN 7 2009/2010/2012/2013 VD 550 090 TRAVYS.jpg
NL 323 MAN 2 2012
Urbino 8.3 Solaris 1 2012
Urbino 8.6 Solaris 1 2013
NL 363 MAN 1 2013
Bus circulant sur les réseaux régionaux
Renault Master Renault 1 2002
S 315 H Setra 2 2002/2003
S 313 UL Setra 1 2004
S 315 UL Setra 1 2004
818 D Mercedes-Benz 1 2006
S 431 DT Setra 1 2006
512 Mercedes-Benz 1 2012
516 Mercedes-Benz 1 2013

Exploitation[modifier | modifier le code]

En 2013, la compagnie a transporté 3 995 721 voyageurs, soit une augmentation de 168 402 voyageurs par rapport à 2012 qui en comptait 3 827 319. La répartition entre les différentes lignes est la suivante : 335 011 voyageurs sont transportés sur la ligne Le Pont – Le Brassus, 342 449 sur la ligne Orbe – Chavornay, 586 231 sur la ligne Yverdon – Sainte-Croix, 73 681 sur la ligne de bus no 611 (Yverdon – Champvent), 96 458 sur la ligne de bus no 615 (L'Auberson – Mauborget) et 136 585 sur la ligne de bus no 613 (Yverdon – Vallorbe). Le restant des voyageurs transportés est réparti entre le réseau de transport urbain d'Yverdon avec 2 374 152 passagers et celui d'Orbe avec 51 154 passagers[10].

Le nombre de constat de passagers voyageant sans titre de transport passe de 1 148 à 1 487 en 2013 et génère une recette de 73 700 CHF[11].

Quant au transport de marchandises pour cette même année, la compagnie a transporté au total 219 249 t nettes avec 5 421 wagons, soit une augmentation de 45 242 t par rapport à 2012, année durant laquelle 174 007 t ont été transportées. La répartition entre les différentes lignes est la suivante : 200 871 t pour la ligne Orbe – Chavornay, 15 496 t pour la ligne Yverdon – Sainte-Croix et 2 882 t pour la ligne Le Pont – Le Brassus[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rapport de gestion 2013, Personnel, p. 8
  2. a et b Rapport de gestion 2013, Compte de pertes et profits, p. 18
  3. Municipalité d'Orbe, « Demande d’autorisation d’adhérer à la société Travys SA » [PDF], Préavis no 06/06, sur orbe.ch,‎ (consulté le 3 mars 2015)
  4. Jean-Louix Rochaix, Chemins de fer privés vaudois 2000 - 2009 : 10 ans de modernisation, p. 232
  5. Rapport annuel 2011, A propos de la CTV, p. 4
  6. Rapport de gestion 2013, Faits marquants de l’année, p. 3
  7. Nuria Gorrite, « Développements de l’infrastructure et de l’offre ferroviaires de l’agglomération d’Yverdon et du canton de Vaud » [PDF], sur aggloy.ch,‎ (consulté le 3 mars 2015)
  8. Sylvain Meillasson, « Commande groupée pour une nouvelle ère ferroviaire », Transports romands, no 19,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  9. Frédéric Ravussin, « La 1re classe fait son retour sur la ligne Yverdon - Sainte-Croix », 24 heures,‎ (lire en ligne)
  10. Rapport de gestion 2013, Produits de transport voyageurs, p. 4-5
  11. Rapport de gestion 2013, Tarifs et Contrôles, p. 13
  12. Rapport de gestion 2013, Transports de marchandises, p. 7

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rapport annuel 2011, Communauté tarifaire vaudoise Mobilis, 14 p. (lire en ligne)
  • Rapport de gestion 2013, TRAVYS, 29 p. (lire en ligne)
  • Jean-Louis Rochaix, Sébastien Jarne, Gérald Hadorn, Michel Grandguillaume, Michel Dehanne et Anette Rochaix, Chemins de fer privés vaudois 2000 - 2009 : 10 ans de modernisation, Belmont, La Raillère,‎ (ISBN 978-2-88125-012-5), p. 231-240

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]