Transport ferroviaire au Bénin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Transport ferroviaire au Bénin

Description de cette image, également commentée ci-après

Lignes de chemin de fer au Bénin

Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 438 km
Écartement métrique
Acteurs
Exploitant Organisation commune Bénin-Niger

Le transport ferroviaire au Bénin se structure autour d'une seule ligne d'une longueur de 438 km exploitée par l'Organisation commune Bénin-Niger (OCBN).

Histoire[modifier | modifier le code]

Réseau[modifier | modifier le code]

Le réseau de chemin de fer au Bénin est composé d'une seule ligne à écartement métrique d'une longueur de 438 km[1] :

Lignes hors exploitation[modifier | modifier le code]

Le Bénin dispose également de deux lignes ferroviaires mises hors exploitation[1] :

Projet[modifier | modifier le code]

Le Bénin et le Niger ont signé, en novembre 2013, un protocole d'entente pour la réalisation d'une ligne ferroviaire reliant Cotonou à Niamey[2].

Outre de relier tout d'abord Parakou à Gaya, ce projet vise également à réhabiliter et à moderniser la ligne ferroviaire Cotonou-Parakou[3]. La fin des travaux est prévue pour septembre 2015.

À terme, ce projet - dont le groupe Bolloré est partenaire stratégique - à vocation à relier Cotonou à Abidjan via Niamey et Ouagadougou (soit près de 3 000 km de ligne ferroviaire au total)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Robert Akindé, Les acquis économiques du Bénin de 1960 à 2010 : actes du symposium organisé à Cotonou du 22 au 23 juillet 2010, Éditions L'Harmattan, coll. « Études Africaines »,‎ 2012, 240 p. (lire en ligne), p. 60
  2. « Le Niger et le Bénin s'allient pour la ligne ferroviaire Cotonou-Niamey », sur http://economie.jeuneafrique.com,‎ 13 novembre 2013 (consulté le 1er mai 2014)
  3. Bruno Otegbeye, « Bénin : L’Ocbn sur de nouveaux rails », sur http://www.afriqualite.com,‎ 9 avril 2014 (consulté le 1er mai 2014)
  4. RFI, « Bénin: les travaux de la ligne ferroviaire Cotonou-Niamey sont lancés », sur http://www.rfi.fr,‎ 9 avril 2014 (consulté le 1er mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Problématique du transport ferroviaire au Bénin et interconnexion des chemins de fer en Afrique de l'Ouest, Cotonou, Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique,‎ 2009, 117 p.
  • Robert Akindé, Les acquis économiques du Bénin de 1960 à 2010 : actes du symposium organisé à Cotonou du 22 au 23 juillet 2010, Éditions L'Harmattan, coll. « Études Africaines »,‎ 2012, 240 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Jean-Louis Chaléard, Chantal Chanson-Jabeur et Chantal Béranger, Le chemin de fer en Afrique, Éditions Karthala, coll. « Hommes et sociétés »,‎ 2006, 401 p. (lire en ligne)
  • (en) Union of African Railways, Rail development in Africa : Stakes and Prospects, objectives and missions of the African Rail Union,‎ 2006, 25 p. (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]