Transport ferroviaire au Bénin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le chemin de fer image illustrant le Bénin
Cet article est une ébauche concernant le chemin de fer et le Bénin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Transport ferroviaire au Bénin
Description de cette image, également commentée ci-après

Lignes de chemin de fer au Bénin

Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 438 km
Écartement métrique
Acteurs
Exploitant Organisation commune Bénin-Niger

Le transport ferroviaire au Bénin se structure autour d'une seule ligne d'une longueur de 438 km exploitée par l'Organisation commune Bénin-Niger (OCBN).

Histoire[modifier | modifier le code]

Réseau[modifier | modifier le code]

Le réseau de chemin de fer au Bénin est composé d'une seule ligne à écartement métrique d'une longueur de 438 km[1] :

Lignes hors exploitation[modifier | modifier le code]

Le Bénin dispose également de deux lignes ferroviaires mises hors exploitation[1] :

Projet[modifier | modifier le code]

Le Bénin et le Niger ont signé, en novembre 2013, un protocole d'entente pour la réalisation d'une ligne ferroviaire reliant Cotonou à Niamey[2].

Outre de relier tout d'abord Parakou à Gaya, ce projet vise également à réhabiliter et à moderniser la ligne ferroviaire Cotonou-Parakou[3]. La fin des travaux est prévue pour septembre 2015.

À terme, ce projet - dont le groupe Bolloré est partenaire stratégique - à vocation à relier Cotonou à Abidjan via Niamey et Ouagadougou (soit près de 3 000 km de ligne ferroviaire au total)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Robert Akindé, Les acquis économiques du Bénin de 1960 à 2010 : actes du symposium organisé à Cotonou du 22 au 23 juillet 2010, Éditions L'Harmattan, coll. « Études Africaines », , 240 p. (lire en ligne), p. 60
  2. « Le Niger et le Bénin s'allient pour la ligne ferroviaire Cotonou-Niamey », sur http://economie.jeuneafrique.com,‎ (consulté le 1er mai 2014)
  3. Bruno Otegbeye, « Bénin : L’Ocbn sur de nouveaux rails », sur http://www.afriqualite.com,‎ (consulté le 1er mai 2014)
  4. RFI, « Bénin: les travaux de la ligne ferroviaire Cotonou-Niamey sont lancés », sur http://www.rfi.fr,‎ (consulté le 1er mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Problématique du transport ferroviaire au Bénin et interconnexion des chemins de fer en Afrique de l'Ouest, Cotonou, Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique, , 117 p.
  • Robert Akindé, Les acquis économiques du Bénin de 1960 à 2010 : actes du symposium organisé à Cotonou du 22 au 23 juillet 2010, Éditions L'Harmattan, coll. « Études Africaines », , 240 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Jean-Louis Chaléard, Chantal Chanson-Jabeur et Chantal Béranger, Le chemin de fer en Afrique, Éditions Karthala, coll. « Hommes et sociétés », , 401 p. (lire en ligne)
  • (en) Union of African Railways, Rail development in Africa : Stakes and Prospects, objectives and missions of the African Rail Union, , 25 p. (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]