Transport en Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autoroutes de Russie, avec la transsibérienne en rouge.

Le réseau de transport de la Fédération de Russie est l'un des plus étendus du monde. La couverture du réseau national s'étend sur plus de 7 700 km depuis l'enclave de Kaliningrad à la pointe ouest jusqu'à la péninsule du Kamtchatka à l'est. Les grandes métropoles possèdent des métros.

Depuis quelques années, la Russie a lancé deux politiques concernant ses transports. Le , le Ministère du transport a adopté la "stratégie des transports de la Fédération de Russie pour 2020". Trois ans plus tard, le , le gouvernement fédéral a révisé cette stratégie et l'a étendue jusque 2030.

Chemins de fer[modifier | modifier le code]

Réseau ferroviaire de Russie.
Article détaillé : Transport ferroviaire en Russie.

Le transport ferroviaire en Russie est l'un des plus grands chemins de fer réseaux dans le monde, 86 000 km (2010).

Il est constitué d'un réseau ferroviaire en majeure partie à écartement dit russe, de 1 520 mm.

La compagnie des chemins de fer russes (RŽD) connecte toutes les villes importantes de Russie.

  • Réseau ferroviaire régional « Elektritschka ».

Autoroutes et routes[modifier | modifier le code]

Réseau routier fédéral
Route provinciale russe
Mortalité routière en Russie, 2004-2016
Mortalité routière en Russie, 1991—2015

Comme les autres pays, la Russie est concernée par les questions de sécurité routière.

En Russie, le réseau routier est d'une longueur de 1 283 387 kilomètres en 2013, selon la CIA, alors que les véhicules automobiles sont au nombre de 271 pour 1 000 personnes en 2009 selon la Banque Mondiale[1].

système routier[modifier | modifier le code]

En 2006 la Russie compte 933 000 km de routes, dont 755 000 bitumées[2]. Certaines font partie du système des Russian federal motorway. Avec une superficie terrestre étendue, la densité du réseau routier est l'une desplus faibles de tous les pays du G8 et des BRIC[3].

Le système routier de l'Etat de Russie est classé ranks 136 ème sur 144 pays évaluées. Rustam Minnikhanov, le president du Tatarstan et head of the State Council working group on roads, a dit à la conférence de Novosibirsk que 53 pourcent des routes fédérales et 63 pourcent des routes régionales sont au dessous du standard substandard et que la situation empire: chaque année, le nombre de voitures en Russie augmente de six pourcent, mais le système routier ne s'étend que de 2200 kilometres. Le leader du Kremlin tient la corruption pour responsable, ainsi que le manque de supervision, et l'échecede la mise à jour des standards fixés 30 ans plus tôt[4]. D'après le Russian Federal State Statistics Service le réseau routier s'étend de 504 000 kilometres entre 2003 et 2015, bien que cela soit en large partie du à l'enregistrement de routes précédement sans propriétaire attitré [5].

Sécurité routière[modifier | modifier le code]

En 2004, la Russie est l'un des dix pays qui compte le contingent le plus important de tués sur la route[6].

En 2011, 28 000 personnes ont été tuées dans des accidents de la route en Russie[7] pour 143 millions d'habitants.

Le nombre de morts était de 36 000 personnes en 2007 pour 38 millions de véhicules[8].

Le taux de mortalité sur la route était de 18,7 pour 100 000 personnes en 2010 (contre 21,1 en 2008), soit sensiblement plus élevé que la moyenne européenne de 13 pour 100 000[9].

Sur environ 36 000 tués sur les routes en 2007, 35,9 % étaient des piétons[10].

Voies maritimes[modifier | modifier le code]

Voie navigable Volga-Baltique : au nord-ouest de la Russie, qui relie la Volga à la mer Baltique.

Aéroports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]