Transfuge de classe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un transfuge de classe ou transfuge social ou encore transclasse désigne un individu ayant vécu un changement de milieu social au cours de sa vie[1],,[2]. Le concept de "transclasse" a été forgé par la philosophe Chantal Jaquet[1].

Définition[modifier | modifier le code]

On parle de transfuge lors d'une traversée conséquente de l'espace social. Cette traversée peut survenir à la suite d'un mariage, d'un emploi, des études, etc. Qu'elle soit ascendante ou descendante, cette traversée nécessite une mobilité sociale importante. L'existence des transfuges est donc en partie liée à la possibilité pour des individus de changer radicalement de milieu social, ce qui est à l'opposé du système de castes qui régit particulièrement l'Inde traditionnelle.

Le changement ascendant de classe sociale rencontre, outre les difficultés sociologiques (voir notamment les thèses de Pierre Bourdieu), des difficultés psychologiques qu'a découvertes Vincent de Gauléjac avec le concept de névrose de classe.

Le concept a fait l'objet d'un documentaire en mai 2020, Infrarouge - Le défi des transclasses[3] ou encore l'émission Parcours de combattants[4], hebdomadaire dans la grille estivale 2021 de France Inter[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sonya Faure, « La lutte des «transclasses» », sur Libération (consulté le )
  2. Interview sur le site Nathan Université "A propos de L'Homme pluriel : Les ressorts de l'action", Nathan, coll. "Essais & Recherches"
  3. « « Infrarouge. Le défi des transclasses », un documentaire questionne sur la méritocratie », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Page de l'émission Parcours de combattants sur le site de France Inter
  5. Radio : on écoute quoi cet été ?, telerama.fr, 3 juillet 2021, par Carole Lefrançois, Laurence Le Saux, Marion Mayer et Élise Racque
  6. Nassira El Moaddem, journaliste originaire de Romorantin, fait entendre ceux qui ont dû se battre, lanouvellerepublique.fr, 3 juillet 2021, par Pierre Calmeilles

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]