Transenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Transenne.

Une transenne (du latin transenna, grillage), appelée aussi claustra, est un élément d'architecture souvent religieuse, une plaque de pierre ajourée, parfois sculptée, que l'on dresse verticalement pour délimiter des emplacements réservés, comme le chœur d'une église ou pour fermer des fenêtres et autres ouvertures. Elle a un rôle décoratif et fonctionnel (éclairage et ventilation de l'édifice). Ce procédé de remplage qui a des modèles connus originaires de Sumer de 3000 ans av. JC, se rencontre surtout dans l'architecture carolingienne et byzantine avant de disparaître progressivement en Occident à la période gothique qui privilégie les baies faisant pénétrer la lumière dans les édifices[1].

Ces « grilles de pierre » que l'on scelle dans l'encadrement des fenêtres sont en matériau varié (pierre, marbre, terre cuite, albâtre) tandis que les évidements sont parfois occupés par des éclats de verre translucide ou coloré.

Les transennes peuvent avoir un petit maillage, dans la tradition des moucharabiehs de bois, qui a l'avantage d'interdire aux oiseaux d'entrer. Le maillage large du claustra, notamment ouvert sur le tombeau des saints, favorise la création de relique de contact. La maille fermée par des éclats de verre participe à « enjoliver la lumière de Dieu ». La typologie des claustra distingue le modèle à décor géométrique (répétition d'un motif réalisé par une perforation rudimentaire) ; le motif à entrelacs de pierre ou « en grillage » (transennes proprement dites) ; le motif impliquant des lignes et courbes sécantes[2].

Exemples[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Bougoux, L'imagerie romane de l'Entre-deux-Mers, Bellus,‎ 2006, p. 237
  2. Christian Bougoux, L'imagerie romane de l'Entre-deux-Mers, Bellus,‎ 2006, p. 238

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]