Transat en double

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Transat en double

Type En double, aller-retour sans escale et sans assistance
Lieu de Lorient à Lorient via les Bermudes ou Saint-Barthélemy
Parcours Transatlantique
Création 1979
Proch. édition 4e édition - mai 2023

La transat en double (aussi nommée transat Lorient-Les Bermudes-Lorient ou transat Lorient-Saint-Barthélemy-Lorient) est une course transatlantique à la voile et en double. Elle se distingue des autres courses transatlantiques par le fait que les concurrents doivent traverser l'océan Atlantique deux fois. Partant de Lorient et arrivant à Lorient, les marins sont contraints de passer par une bouée au large des Bermudes ou de l'île antillaise de Saint-Barthélemy selon les éditions[1]. Cette transat, patronnée par Le Point, Neptune-Nautisme et Europe 1, ne connut que trois éditions en 1979, 1983 et 1989[2].

À la suite d'un changement de sponsor et de l'abandon du principe de la double traversée, ses organisateurs créèrent par la suite la transat Jacques Vabre dont la première édition se déroule en 1993.

En 2017, le maire de Lorient annonce le retour de la course Lorient-Les Bermudes-Lorient en avril-mai 2019, pour fêter la quarantième année de sa création[3]. Les Ultims inscrits ayant subi des avaries importantes lors de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, entraînant des délais de réparation incompatibles avec le calendrier de la course, les organisateurs reportent alors la quatrième édition. Cette édition est annoncée pour 2023[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Première édition : 1979[modifier | modifier le code]

Le départ de cette édition est donné le . Les concurrents doivent virer une bouée au large des Bermudes. La course est marquée par une arrivée disputée bord à bord entre le tandem Éric Tabarly-Marc Pajot et le duo Eugène Riguidel-Gilles Gahinet sur VSD, ces derniers franchissant la ligne d'arrivée avec 5 minutes et 42 secondes d'avance.

Deuxième édition : 1983[modifier | modifier le code]

Le départ est donné le avec cinquante-cinq concurrents, principalement des multicoques[5]. Cette édition voit la disparition de Didier Bestin, tombé à la mer à la suite de la rupture du stick de barre[6].

Troisième édition : 1989[modifier | modifier le code]

Le départ est donné le et est disputée en deux étapes avec escale à Saint-Barthélemy. Sur les vingt-trois concurrents, treize sont des multicoques. Bottin entreprise d'Éric Tabarly et Jean Le Cam et Elf Aquitaine de Jean Maurel et Jean-Luc Nélias chavirent après avoir mené la course.

Quatrième édition : 2023[modifier | modifier le code]

Annulée en 2019, la course Lorient-Les Bermudes-Lorient est prévu en mai 2023. Cette édition sera réservée aux maxi-trimarans Ultime et grands multicoques[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Michel Barrault, Des bateaux et de hommes : l'aventure de la voile française de 1950 à 2000, Paris, Éditions Robert Laffont, , 403 p. (ISBN 2-221-09217-1)
  2. François Bisch, « Transat Jacques Vabre », EasyVoile (consulté le )
  3. « Lorient. Lorient-Les Bermudes, épisode deux, 40 ans après… », Ouest France, (consulté le )
  4. a et b « Voile : deux grandes courses au départ de Lorient en 2023 et 2024 », sur Le Figaro, (consulté le )
  5. « Départ transat en double » [vidéo], sur ina.fr, Journal de 20 heures d'Antenne 2,
  6. « De Colas à Tabarly, ceux que la mer a repris », Libération, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]