Trans Air Congo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trans Air Congo est une compagnie aérienne basée à l'Aéroport international Agostinho-Neto de Pointe-Noire (République du Congo).

Trans Air Congo
AITAOACIIndicatif d'appel
Q8TSGTRANS-CONGO
Repères historiques
Date de création 1994
Généralités
Basée à Aéroport international Agostinho-Neto
Programme de fidélité MilesPlus
Taille de la flotte 7
Nombre de destinations 5
Siège social Pointe-Noire, République du Congo
Site web [http://site officiel site officiel]



Trans Air Congo, Boeing 737-300

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie fut fondée le 24 août 1994 par monsieur Bassam El-Hage. C'est une filiale du Groupe Bassam. Elle commence son activité avec un simple Let 410 en 1994 . En décembre 1994, un Antonov An-24 rejoint la flotte, suivi en 1996 d'un Boeing 727 et d'un Yakovlev Yak-42D. Durant l'année 1997, la compagnie déplace temporairement ses appareils à Johannesburg le temps de la guerre civile. Après la guerre civile Trans Air Congo plus connue sous le nom de TAC reprend ses opération au Congo Brazzavile . L'entreprise désert depuis le Gabon , le Benin , le Cameroon et la cote d'ivoire au départ de Brazzaville et pointe noire.

En décembre 2016, la compagnie rajoute à sa flotte son premier Boeing 737-700NG qu'elle affecte sur la lignes Brazzaville Abidjan.

Destinations[modifier | modifier le code]

Trans Air Congo propose les destinations suivantes:

  • Vols intérieurs réguliers : Brazzaville et Pointe Noire, Dolisie, Ollombo, Ouesso, Nkayi , Oyo, .
  • Vols internationaux réguliers : Cotonou, Douala, Libreville, Abidjan et Bamako.

Flotte[modifier | modifier le code]

En mars 2017 , la flotte de Trans Air Congo était la suivante[1],[2]:

Flotte de Trans Air Congo
Appareils Origine En Service Commandés Passagers
Boeing 737-200 Advanced Drapeau des États-Unis United States 3 0 102
Boeing 737-300 Drapeau des États-Unis United States 3 0 110
Boeing 737-700 United States 1 0 130
Total 7 0

Incidents et accidents[modifier | modifier le code]

  • Le 21 mars 2011, l'Antonov An-12 du vol TN-AGK de Brazzaville à Pointe Noire, transportant un équipage de 4 personnes, s'écrase dans la zone résidentielle de Mvou-Mvou à Pointe Noire[3]. L'équipage (3 Russes et 1 Kazakh) est tué. Les secours au sol dénombrent 23 morts et 15 blessés[4],[5]. Des images précédant le crash peuvent être vues sur JetPhotos.net et Airliners.net.

Note[modifier | modifier le code]

Brazzaville plane crash on 30 November 2012 was initially mistakenly attributed to Trans Air Congo; see Aéro-Service for details

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ch-aviation.com/portal/airline/Q8#al_profile_tab_fleet
  2. [1]
  3. (en) « Congo: Cargo plane crashes in Pointe-Noire », BBC News,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Trans Air Congo AN12 at Ponte-Noire on Mar 21, 2011 », Trans Air Congo AN12 at Ponte-Noire on Mar 21, 2011, The Aviation Herald (consulté le 21 mars 2011)
  5. (en) « Congo plane crash toll reaches 23 », Herald Sun (consulté le 22 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]