Trandolapril

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trandolapril
Image illustrative de l’article Trandolapril
Identification
Nom UICPA acide (2S,3aR,7aS)-1-[(2S)-2-{[(2S)-1-éthoxy-1-oxo-4-phénylbutan-2-yl]amino}propanoyl]-octahydro-1H-indole-2-carboxylique
No CAS 87679-37-6
No ECHA 100.108.532
Code ATC C09AA10
PubChem 5484727
Propriétés chimiques
Formule brute C24H34N2O5  [Isomères]
Masse molaire[1] 430,5372 ± 0,0235 g/mol
C 66,95 %, H 7,96 %, N 6,51 %, O 18,58 %,
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn


Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique Inhibiteur de l'enzyme de conversion
Voie d’administration orale
Grossesse à proscrire (2e et 3e trimestre)

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le trandolapril est une molécule de la famille des inhibiteurs de l'enzyme de conversion. Il est utilisé comme médicament pour traiter l'hypertension artérielle et permet d'améliorer la survie après un infarctus du myocarde en cas de dysfonction ventriculaire gauche.

Développement et commercialisation[modifier | modifier le code]

Le trandolapril a été développé dans les années 1980 par les laboratoires Hoechst et Roussel-Uclaf sous la référence RU 44570. Il a ensuite été commercialisé par Aventis, entité issue de la fusion de laboratoires précédents.

En juin 2004, les droits mondiaux de fabrication et de commercialisation de ce médicament (à l'exception du Japon) ont été cédés aux Laboratoires Abbott[2].

Pharmacocinétique[modifier | modifier le code]

Le trandolapril est une prodrogue. Dans l'organisme, il est hydrolysé en trandolaprilat qui est le composé actif[3].

Grossesse[modifier | modifier le code]

La prise de trandolapril pendant le deuxième et le troisième trimestre de la grossesse peut causer un dysfonctionnement du rein chez le fœtus ainsi qu'une malformation des os du crâne[4]. Ce médicament ne doit pas être pris pendant cette période de la grossesse.

Spécialités contenant du trandolapril[modifier | modifier le code]

  • Médicaments contenant du trandolapril commercialisés dans d'autres pays :
    • Mavik ;
    • Gopten.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. http://archives.lesechos.fr/archives/2004/LesEchos/19172-94-ECH.htm Journal Les Échos, numéro 19174 du 4 juin 2004.
  3. (en) Conen H, Brunner HR, « Pharmacologic profile of trandolapril, a new angiotensin-converting enzyme inhibitor », Am Heart J, vol. 125, no 5 Pt 2,‎ , p. 1525-31. (PMID 8480624) modifier
  4. http://www.lecrat.org/ Centre de Référence sur les Agents Tératogènes. Consulté le 26 février 2010.
  5. Site internet de l'Afssaps - Répertoire des spécialités pharmaceutiques. Consulté le 24 février 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]