Tranches peintes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Jérusalem délivrée, poème héroïque de Torquato Tasso, traduit par John Hoole, Londres (1797) ; avec la tranche peinte de l'Arc de Trajan à Ancône, Tasso en prison et le Pont des Soupirs.

Une tranche peinte (fore-edge painting, en anglais) est une scène peinte sur la gouttière d'un livre relié, c'est-à-dire sa tranche opposée au dos.

Il en existe deux sortes. La première est peinte directement sur le livre fermé, de sorte qu'elle est visible directement sur la gouttière. La seconde est réalisée lorsque le livre est ouvert, la peinture étant appliquée sur l'extrême bord de la surface des pages. L’œuvre n'est alors visible que si l'on décale les pages de sorte que la gouttière ne soit plus verticale mais oblique. Ces peintures-là sont invisibles quand le livre est fermé.

Variations[modifier | modifier le code]

Une simple tranche peinte comporte un unique dessin visible sur un côté des bords de pages. Généralement, le livre est doré ou marbré par le relieur pour que le motif soit invisible une fois la peinture séchée.

Une double tranche peinte comporte deux peintures différentes, réalisées chacune sur un côté des pages. L'un des motifs est visible quand on tord les pages dans un sens, et l'autre dans l'autre sens.

Une triple tranche peinte comporte, en plus des deux peintures sur le bord des pages, une troisième peinture directement sur la gouttière du livre (remplaçant la dorure ou le papier marbré). On peut ainsi réaliser des tranches peintes « panoramiques », dont le motif est continu sur les trois angles de visualisation[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

La bibliothèque publique de Boston possède l'une des plus grandes collections de tranches peintes aux États-Unis, et de nombreux exemplaires sont visibles en ligne[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Anne C. Bromer, « Fore-edge Painting: An Introduction », On the Edge: The Hidden Art of Fore-Edge Book Painting, Boston Public Library (consulté le 18 mars 2013)
  2. Martin Frost, « What Is A Fore-Edge Painting? », On the Edge: The Hidden Art of Fore-Edge Book Painting, Boston Public Library (consulté le 18 mars 2013).
  3. Muriel C. Figenbaum, « The Albert H. Wiggin Collection », On the Edge: The Hidden Art of Fore-Edge Book Painting, Boston Public Library (consulté le 18 mars 2013).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jon Gilbert, Fore-edge Painting within The New Bookbinder, vol. 17, Designer Bookbinder Publications Ltd, 1997.
  • Kenneth Hobson, “On Fore-Edge Painting of Books”, In The Folio, 1949.
  • Carl Jefferson Weber, A Thousand and One Fore-edge Paintings, Waterville, Colby College Press, 1949.
  • Carl Jefferson Weber, Fore-edge Painting: A historical survey of a curious art in book decoration, Harvey House, 1966.
  • Laurence Jefferson Weber, Annotated Dictionary of Fore-edge Painting Artists & Binders: The Fore-edge Paintings of Miss C. B. Currie with a catalogue raisonné, Los Angeles, 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :