Trance Energy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Trance Energy était un évènement trance néerlandais organisé par ID&T. Annuel depuis 2003, il a lieu au Jaarbeurs d'Utrecht depuis cette date et jusqu'en 2010. Cette fête a rassemblé à plusieurs reprises jusqu'à 30 000 passionnés de musique trance. D'autres éditions ont été organisés dans différentes villes d'Australie en 2009. Considéré comme « culte » dans la communauté trance, cet évènement était considéré comme une sorte de pèlerinage annuel par la communauté qui a depuis migré sur un autre événement (A State of Trance).

En 2011, l'événement trance Energy change de nom pour désormais se nommer Energy. Le festival s'ouvre à d'autres genre de musique que la trance, majoritairement de l'électro house. La trance est reléguée à une petite salle, la grande étant majoritairement hôte de house. Le buzz sur internet a été fortement négatif autour de ce changement de nom, le public fidèle aux éditions précédentes étant très mécontent de ce changement. Dans un même temps, la société ALDA Events a entrepris l'organisation d'un festival "100 % Trance" aux Pays-Bas (appelé "A State Of Trance"), reprenant ainsi le positionnement du « rassemblement annuel ». Ce festival est un succès commercial et est toujours organisé à ce jour.

Le festival Energy né des cendres de la Trance Energy a été un échec commercial majeur avec seulement 20 000 billets sur 30 000 vendus alors que le festival proposait des grands noms comme Tiësto pour son lancement (toutefois, il est à noter que Tiesto a changé de style et n'est plus un DJ trance). Parmi les gens qui ont tout de même fait le déplacement, de nombreux commentaires négatifs ont été postés sur internet après celui-ci. Outre le changement de style, il a été reproché à ID&T d'avoir offert un lightshow inférieur aux années précédentes, et de ne pas avoir offert de plans papier (ce détail a son importance, le site de Jaarbeurs étant gigantesque et les visiteurs ayant donc besoin d'un plan et des horaires pour choisir où se rendre afin de ne pas rater un DJ qu'ils souhaitent voir).

L'organisateur de son côté affirme que la nouvelle formule est un moyen de rendre l'événement accessible à un plus grand public.

À la suite de l'échec commercial de la première édition, et de préventes (avant l'annonce du line-up) fortement négatives pour la deuxième édition, ID&T a entièrement revu son line-up. La trance a complètement disparue de la deuxième édition qui devient une soirée électro-house. Le concept de cross-over trance/house est abandonné. En conséquence, le public habitué de la Trance Energy finit de se détourner de l'événement. Après des ventes désastreuses, ID&T décide d'inviter Tiësto afin d'accélérer les ventes et de sauver l'événement. Malgré la présence de Tiësto, la police d'Utrecht annoncera seulement 15 000 personnes pour cette deuxième édition. La scène du mainstage est installée plusieurs dizaines de mètres en avant afin de réduire l'espace disponible et de masquer ce résultat embarrassant. Dans le même ordre d'idée, la chillout area sera installée au fond de chaque salle (au lieu d'une salle séparée). Le nouveau public semble toutefois se montrer satisfait de la soirée alors que les retours de la première édition étaient très négatifs.

Une troisième édition d'Energy est organisée en 2013 dans une salle plus petite à Amsterdam (Ziggo Dome) avec des résultats commerciaux encore en dessous des attentes. La capacité de la salle était de 14 000 places dans cette configuration, mais le nombre exact d'entrées est inconnu. Bien qu'ID&T n'ait pas formellement annonçé la disparition de ce festival, aucune édition n'a eu lieu en 2014. Les échecs commerciaux répétés ont en tout cas montré qu'il est difficile de conduire un festival « hors saison » à moins d'avoir un public particulièrement passionné ce qui fut le cas lorsque l'événement avait un line-up trance. Malgré un line-up de qualité, le public électro-house ne semble pas avoir été près à se déplacer en dehors de la saison des festivals.

Différentes éditions[modifier | modifier le code]

Dès la première édition de célèbres DJ tels que Tiësto, ATB et Marco V furent réunis.

Édition Date Lieu Spectateurs Thème
1 Beursgebouw de Eindhoven 8 500
2 Statenhal de La Haye (Den Haag) 10 000
3 (Energy 2000) Beursgebouw de Eindhoven 8 500
4 Beursgebouw de Eindhoven 8 500
5 Thialf de Heerenveen 20 000 Svenson & Gielen - The Beauty of Silence
6 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Push - Strange World
7 Thialf de Heerenveen 20 000 Svenson & Gielen - Twisted
8 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Svenson & Gielen - We know what You did
9 Thialf de Heerenveen 15 000 Svenson & Gielen - Answer the Question
10 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Cygnus X - Positron
11 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Svenson - Sunlight Theory
12 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Rank 1 - Beats@Rank-1 Dotcom
13 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Marcel Woods - Advanced
14 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Joop - The Future
15 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Ernesto vs. Bastian - Thrill
16 Jaarbeurs de Utrecht 30 000 Rank 1 - L.E.D. There Be Light[1]
17 Jaarbeurs de Utrecht 27 000 Sander Van Doorn - Renegade
18 [ENERGY] Jaarbeurs de Utrecht 20 000 Jochen Miller - Classified
19 [ENERGY] Jaarbeurs de Utrecht 15 000 Hardwell - Cobra
20 [ENERGY] Ziggo Dome d'Amsterdam  ? Sunnery James & Ryan Marciano, Jaz von D - Firefaces

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]