Tramonti di Sopra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tramonti (homonymie).
Tramonti di Sopra
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Frioul-Vénétie julienne Frioul-Vénétie julienne 
Province Pordenone 
Code postal 33090
Code ISTAT 093045
Code cadastral L324
Préfixe tel. 0427
Démographie
Gentilé tramontini
Population 385 hab. (31-12-2010[1])
Densité 3,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 19′ 00″ nord, 12° 48′ 00″ est
Altitude Min. 420 m – Max. 420 m
Superficie 12 300 ha = 123 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Frioul-Vénétie julienne

Voir sur la carte administrative du Frioul-Vénétie julienne
City locator 14.svg
Tramonti di Sopra

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Tramonti di Sopra

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Tramonti di Sopra

Tramonti di Sopra (Tramonç Disore en frioulan standard, Vildisora en frioulan occidental) est une commune italienne de la province de Pordenone, située dans la Val Tramontina des Dolomites Frioulanes (UNESCO), dans la région autonome du Frioul-Vénétie julienne en Italie.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 en cours Antonino Titolo Uniti per la Valle  Depuis le 25 mai 2014 Urban Giacomo Liste Civica Tramonti di Sopra
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Barbeadis, Cessa, Chiampei di Sopra e di Sotto, Chiarzuela, Chiavalir, Chievolis, Clez, Curs, Da Prat, Frasseneit di Sopra e di Sotto, Inglana, Malandrai, Maleon, Paisa, Posplata, Pradis di Tramonti, Pradiél, Quas, Redona, Rutizza, Selva, Somp Cleva, Staleros, Staligial, Tranconere, Val, Valentinis, Zatti.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sante Vallar (1893-1951) est né à Tramonti di Sopra. Puis il a habité à Solimbergo (hameau de la commune de Sequals) avant de partir en France travailler comme mosaïste chez Pietro Favret à Nevers. En 1923, il crééra son entreprise de mosaïque à Tours, où il restera jusqu'à son décès en 1951.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Claut, Forni di Sotto, Frisanco, Meduno, Socchieve, Tramonti di Sotto

Notes et références[modifier | modifier le code]