Traité de Tokehega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les relations internationales image illustrant les États-Unis image illustrant la Nouvelle-Zélande
Cet article est une ébauche concernant les relations internationales, les États-Unis et la Nouvelle-Zélande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le traité de Tokehega est un traité signé en 1980 entre la Nouvelle-Zélande et les États-Unis afin d'établir le tracé de la frontière maritime entre Tokelau et les Samoa américaines. Le traité est signé à Atafu le 2 décembre 1980. Il précise à quel pays appartiennent certaines îles, et crée une frontière définie par sept segments reliant huit points définis par leur latitude et leur longitude. Il a été signé peu après la résolution du différend frontalier entre les îles Cook et les États-Unis par le traité de délimitation de la frontière maritime entre les États-Unis et les îles Cook du 11 juin 1980. Le traité établit la souveraineté des États-Unis sur l'île Swains, qui continue néanmoins d'être revendiquée par Tokelau. Le traité est entré en vigueur le 3 septembre 1983, après avoir été ratifié par les deux États.

Lien externe[modifier | modifier le code]