Traité de Romans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carte du Dauphiné en France

Le traité de Romans est un traité signé à Romans-sur-Isère (Drôme) le [1] entre le dauphin de Viennois, Humbert II, et le roi de France, Philippe VI. Le Dauphin sans descendance, vendait sa principauté du Dauphiné de Viennois, dont le chef lieu était depuis 1282 Grenoble, au royaume de France, qui faisait alors un grand bond territorial à l'est du Rhône en achetant une principauté au Saint Empire.

Le traité prévoit également que le Dauphiné serait le fief du fils aîné du roi de France, et qu'à ce titre, le fils aîné du roi de France portera désormais le titre de Dauphin. Il est également prévu que le Dauphiné bénéficiera d’un statut fiscal particulier, le statut delphinal.

Ce traité conclut six années de négociations concernant cet achat entre Philippe VI et Humbert II[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Claude Guigue, Topographie historique du département de l'Ain, Bourg, Gromier Ainé, , 518 p. (notice BnF no FRBNF30556006, lire en ligne), p. XXXIV.
  2. Paul Fournier, « Le dauphin Humbert II », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres,‎ , p. 581-599 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Laurent Jacquot Société d'Etudes Historiques de Romans - Bourg de Péage, Humbert II et les Romanais, Les Cahiers de Léoncel, 2000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]