Traité de Methuen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le traité de Methuen fut signé à Lisbonne le 27 décembre 1703 entre l'Angleterre et le Portugal. Ce traité commercial prévoit que l'Angleterre peut exporter librement son textile vers le Portugal et ses colonies, le Portugal pouvant quant à lui exporter son vin vers l'Angleterre. Le nom du traité vient de l'homme politique anglais John Methuen, l'ambassadeur au Portugal qui négocia ce traité.

Ce traité était particulièrement intéressant pour l'Angleterre car il lui ouvrait un marché pour ses produits au début de la révolution industrielle et rendait le Portugal économiquement dépendant. Le vin portugais était ainsi un tiers moins cher que le vin français, ce qui entraîna un boom de production du vin de porto produit au nord du Portugal.

Ce traité est à la base de l'exemple de David Ricardo illustrant son concept des avantages comparatifs. Il est cité par Frédéric Bastiat dans son texte Midi à quatorze heures[1].

Références[modifier | modifier le code]