Traité de Burlingame

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le traité de Burlingame est signé en 1868 par les États-Unis et la Chine. Il révise le traité de Tianjin dans un sens plus favorable aux Chinois.

Il permet entre autres à des milliers de manœuvres chinois de travailler aux États-Unis notamment sur les chantiers des chemins de fer dans l'Ouest américain[1].

Il est supprimé par la loi d'exclusion des Chinois de 1882.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Lagayette,Les Etats-Unis contemporains., Mementos Biling, 2002, (ISBN 2842918983) p. 41