Traité d'alliance entre la France et l'URSS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traité d'alliance.
Première édition du journal Le Monde le 19 décembre 1944 faisant sa Une sur le traité d'alliance.

Le , les représentants du Gouvernement provisoire de la République française signent à Moscou le premier traité d’alliance et d’assistance mutuelle avec l’Union des républiques socialistes soviétiques.

Les dirigeants du gouvernement provisoire français, incluant le général de Gaulle, président du Gouvernement provisoire de la République française, Georges Bidault et le général Juin, profitent de leur visite à Moscou pour contracter une alliance avec l'URSS. Le texte est signé par Bidault et Molotov, en présence de Staline.

L'alliance a principalement pour but « d'éliminer toute menace provenant de l'Allemagne et à faire obstacle à toute initiative de nature à rendre possible une nouvelle tentative d'agression de sa part ».

La coopération entre la France libre et l'URSS s’était déjà manifestée en 1942 avec l’envoi sur le front de l’est de pilotes français qui formèrent l’escadron de chasse Normandie-Niemen.

Articles connexes[modifier | modifier le code]