Traité d'Aix-la-Chapelle (1816)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traité d'Aix-la-Chapelle.

La traité d'Aix-la-Chapelle de 1816, dit traité des limites[1], est un traité signé à Aix-la-Chapelle le entre le royaume des Pays-Bas et le royaume de Prusse afin de fixer leur frontière — et celle du grand-duché de Luxembourg[2] — sur la rive droite de la Meuse, de la frontière française, près de Schengen, jusqu'à celle de l'ancien royaume de Hollande, près de Mook.

L'article 17 de ce traité crée le Moresnet neutre[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « GA016 1816 : Moresnet » [html], sur Atlas de la Grande Région, Université du Luxembourg, (consulté le 18 juin 2016).
  2. Le grand-duché de Luxembourg était alors en union personnelle avec le royaume des Pays-Bas.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]