Train de nuit pour Munich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Train de nuit pour Munich
Titre original Night Train to Munich
Réalisation Carol Reed
Scénario Sidney Gilliat
Frank Launder
d'après Gordon Wellesley
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Thriller
Espionnage

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Train de nuit pour Munich (Night Train to Munich) est un film britannique réalisé par Carol Reed en 1940.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le 3 septembre 1939 à Prague — juste avant la déclaration de guerre —, le professeur Axel Bomasch, inventeur d'un procédé de blindage, ne voulant pas que sa trouvaille tombe aux mains de l'Allemagne nazie, parvient à s'enfuir à Londres, mais laisse derrière lui sa fille Anna, arrêtée par la Gestapo et envoyée en camp de concentration. Là, elle rencontre Karl Marsen, prisonnier comme elle. Ils parviennent à s'évader et à gagner Londres à leur tour. Par l'intermédiaire d'un agent des services secrets britanniques, Gus Bennett, la jeune femme retrouve son père, mais Karl, en réalité un officier nazi, kidnappe les Bomasch qui sont transférés à Berlin. Gus se rend alors dans la capitale du Reich, sous l'identité d'un officier allemand du Génie — il est germanophone —, pour tenter de ravir Anna et le professeur à la Gestapo et de les ramener en Angleterre...

Analyse[modifier | modifier le code]

Cette réalisation de Carol Reed (connu surtout pour Le Troisième Homme, 1949), mêlant aventures, espionnage et humour très british, est une rareté de qualité qui n'est pas sans rappeler Une femme disparaît (1938). Les « ingrédients » sont les mêmes : une partie des intrigues respectives se déroule dans un train, à l'étrnager (d'un point de vue britannique) et dans le contexte d'une dictature. Les deux films bénéficient du talent des mêmes scénaristes, Sidney Gilliat et Frank Launder. De plus, on retrouve, dans Train de nuit pour Munich, trois des acteurs du film d'Alfred Hitchcock : d'une part Margaret Lockwood ; d'autre part, Basil Radford et Naunton Wayne qui reprennent leur duo comique d'amateurs de cricket et de golf, Charters et Caldicott. Ces deux personnages ont toujours l'intellect parfois lent, le patriotisme indéfectible, et l'absolue certitude qu'un Britannique ne doit être traité qu'en gentleman, ce en quoi les nazis les décevront considérablement. Enfin, on remarquera dans les deux films l'usage récurrent de maquettes animées (dont des modèles réduits de trains) utilisés pour les plans panoramiques : c'est en particulier le cas dans la scène de de l'évasion du camp de concentration. Le film s'achève sur une scène de combats et d'acrobaties dans un téléphérique, également tournée avec des maquettes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]