Trafic (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec le film de Steven Soderbergh nommé Traffic
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trafic.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Traffic.
Trafic
Réalisation Jacques Tati
Scénario Jacques Tati
Jacques Lagrange
Bert Haanstra
Acteurs principaux
Jacques Tati
Maria Kimberly
Marcel Fraval
Honoré Bostel
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 92 minutes
Sortie 1971

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Trafic est un film français réalisé par Jacques Tati, tourné entre 1969 et 1971, sorti en 1971.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le salon automobile d'Amsterdam, en février 1969, où est présentée (centre du cliché) une Austin/Morris coupée en deux dans le sens de la largeur, pour en montrer l'intérieur. L'année suivante des scènes de Trafic sont tournées en ce lieu : d'autres véhicules scindés en deux (dont un du même constructeur)[1] y apparaissent, cette fois coupés dans le sens de la longueur, objets de séquences-gag.

Monsieur Hulot est dessinateur chez Altra, petite société parisienne de fabrication automobile. Il est chargé d'assurer le convoyage d'une Renault 4L aménagée en voiture de camping révolutionnaire de son invention, dotée de nombreux gadgets[2], pour une présentation au salon automobile d'Amsterdam. Maria, chargée des relations publiques d'Altra, très inquiète d'un retard initial, déchaîne, par ses initiatives, une série de contretemps et de catastrophes.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Tati ayant été ruiné par l'échec de Playtime, ce film est rendu possible grâce au soutien financier d'Alec Wildenstein, qui fait, en contrepartie, attribuer le premier rôle féminin à Maria Kimberly (en), sa compagne d'alors. C'est aussi l'unique film de Jacques Tati où le scénario initial dessine une intrigue avec un objectif précis à atteindre, du moins, en apparence.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.austinmuseum.dk/HalfcrabGB.html
  2. Par exemple : la calandre se rabat à l'horizontale pour devenir gril de barbecue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]