Trader (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trader
Titre original Rogue Trader
Réalisation James Dearden
Scénario James Dearden
Nick Leeson (autobiographie)
Edward Whitley
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Durée 101 minute
Sortie 1999

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Trader (Rogue Trader, opérateur de marché rebelle en français) est un film dramatique britannique réalisé par James Dearden en 1999, d'après l'histoire de Nick Leeson et la banqueroute de la banque Barings.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le Londres des années 1990, l'ambition d'un jeune loup aux dents trop longues provoque un désastre financier inédit dans l'histoire de la bourse.

Résumé[modifier | modifier le code]

Nick Leeson, issu de conditions modestes, débute dans la banque Barings. Au départ employé de bureau, il est envoyé à Jakarta pour sauver des actifs sans valeur. Il y rencontre Lisa, qu'il épouse. Étant donné ses succès en Indonésie, il est envoyé à Singapour où il embauche quatre nouveaux employés afin de jouer sur les marchés du SIMEX et du NIKKEI. Lui et ses associés dédient un compte, le numéro 88888, (le nombre 8 est un nombre porte-bonheur dans la culture chinoise) aux pertes.

Alors que ses performances sont remarquées jusqu'à Londres, il prend des risques et a besoin de faire venir de l'argent pour réaliser des appels de marge suffisamment élevés. Sa vie de famille et sa santé se dégradent, alors qu'il travaille de plus en plus longtemps. Afin de cacher un transfert de fonds douteux, il effectue un faux en écriture. Sa femme désirant rentrer en Angleterre, il prévoit de rentrer le 25 février, jour où il doit recevoir une prime exceptionnelle. Cependant, le séisme de 1995 à Kobe provoque une baisse brutale du NIKKEI. Devant les pertes que cela engendrerait, il met énormément d'argent pour maintenir le cours de la bourse, qui s'effondre finalement la veille de son départ. Il s'aperçoit lors de son retour que sa tête fait la une des journaux et qu'il a provoqué la faillite de la banque. Le film se conclut par son arrestation par la police à l'aéroport de Francfort.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur Voxofilm[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film » sur Voxofilm, consulté le 22 février 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]