Tracy Chevalier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tracy Chevalier
Tracy Chevalier tree.jpg
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Oberlin College (licence) (-)
Bethesda-Chevy Chase High School (en) (jusqu'en )
Université d'East Anglia (maîtrise) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Membre de
Site web
Distinctions
Œuvres principales

Tracy Chevalier, née le à Washington, est une écrivaine américaine et britannique. Elle est l'auteur d'une dizaine de romans, notamment de La Jeune Fille à la perle, qui a donné lieu à une adaptation au cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tracy Chevalier est la fille de Douglas Chevalier, photographe au The Washington Post, et d'Helen Chevalier née Werner. Elle étudie à la Bethesda-Chevy Chase High School (en) de Bethesda, dans le Maryland jusqu’en 1980. Elle poursuit ses études et obtient, en 1984, un diplôme en anglais de l'Oberlin College, qui lui confère en un doctorat honoris causa[1].

Elle s'installe en Angleterre en 1984. Elle y trouve un emploi de spécialiste d'ouvrages de référence, travaillant pour plusieurs encyclopédies en rédigeant des articles sur des auteurs[2]. Elle épouse Jonathan Drori, journaliste scientifique, membre de la Linnean Society of London[3]. Elle s'inscrit à l'université d'East Anglia en 1993 et obtient un master en création littéraire. Ses tuteurs lors de son parcours sont les romanciers Malcolm Bradbury et Rose Tremain.

Sa carrière d'écrivaine débute en 1997 avec The Virgin Blue (La Vierge en bleu), puis elle connaît le succès avec Girl with a Pearl Earring (La Jeune Fille à la perle), un livre inspiré par le célèbre tableau de Vermeer. Le film du même nom, tourné avec les acteurs Colin Firth et Scarlett Johansson, obtient trois nominations aux Oscars du cinéma de 2004. Elle publie La Dame à la licorne, un roman inspiré par la tapisserie médiévale du même nom, traduit en 2003. Elle publie en 2019 La Brodeuse de Winchester, traduit en 2020.[4].

Elle est présidente pour l'Angleterre de la Society of Authors.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Novella[modifier | modifier le code]

  • Dorset Gap (2016)

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Imagined Lives (2011).
  • The Great War (2015).

Autres[modifier | modifier le code]

  • The Sleep Quilt, 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tracy ChevalierOffers Conversation and Reading in Oberlin », sur Oberlin Heritage Center, (consulté le 12 août 2020).
  2. Biographie, site officiel
  3. Jane Cornwell, « Two of us with literary couple Tracy Chevalier and Jonathan Drori », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2020).
  4. [compte rendu] Françoise Dargent, « La Brodeuse de Winchester de Tracy Chevalier, ouvrage de dames », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Tracy Chevalier: why I travelled the world to see every Vermeer painting », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 12 août 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]